TAM-TAM

Prononciation : tam'-tam'
Nature : s. m.

Instrument qui vient de la Chine et qui produit par la percussion un son particulier, remarquable surtout en ce qu'il augmente après le coup reçu jusqu'à devenir effrayant et dure fort longtemps ; on s'en sert dans certains effets sombres de la musique dramatique, FÉTIS, Dict. de musique. Le tam-tam est un disque peu épais d'un assez grand diamètre, et dont les bords sont légèrement relevés. Le caractère du son qu'il produit tient surtout à la composition de l'alliage dont il est formé.
Le tam-tam fait son entrée dans le même opéra [Les Bardes, 1804] ; cet instrument chinois avait sonné pour la première fois à Paris aux funérailles de Mirabeau le 4 avril 1791 , CASTIL-BLAZE , Hist. de l'Acad. de musique, t. II, p. 349
Onomatopée. TAM-TAM. Ajoutez : - REM. Le tam-tam est, proprement, un instrument couvert d'une peau que l'on frappe ; c'est abusivement qu'il est devenu synonyme de gong.