TAISSON

Prononciation : tè-son
Nature : s. m.

1Autre nom du blaireau. 2Au Chili, nom d'un poisson sans arêtes et fort délicat. XIIIe s.
Je devant diz Robers, reconnois que li prevot de Rumigni puist penre en ce bos lievre ou connin, renart et taisson , DU CANGE , tassus.
XIVe s.
Je n'obs [eus] onques solers qui tant me duraissent comme ceulx que j'ai eubz qui estoient de cuir de taisson , Modus, f° LXXV
XVIe s.
Ô glirons, o tessons que le sommeil oppresse , RONS. , 613
La prevoyance du fourmy, la negligence du tesson, la fidelité du chien , PARÉ , Anim. 1
Ils dorment comme des tessons , LARIVEY , le Morfondu, IV, 7
Wallon, tesson, tasson ; messin, tèchon ; génev. tasson ; provenç. tays ; espagn. tejon ; portug. texugo, teixugo ; ital. tasso ; bas-lat. taxus et taxo, taxonis, dans des textes du VIIe et du VIIIe siècle ; de l'allem. Dachs, blaireau. Diez, qui admet cette étymologie, remarque pourtant que Dachs aurait donné daisson, non taisson, et qu'il faut supposer une ancienne forme Tahs ; le t existe en effet dans des dialectes, et on trouve en Suisse täs, täsen, pour la belette. Il n'est pas impossible que le mot ait aussi été gaulois ; car les lexiques ont taxoninus, donné comme mot gaulois et signifiant qui appartient au blaireau.