TAILLOIR

Prononciation : ta-lloir, ll mouillées, et non ta-yoir
Nature : s. m.

1Terme peu usité. Assiette de bois sur laquelle on taille, on coupe de la viande. 2Terme d'architecture. Partie supérieure du chapiteau des colonnes ; tablette sur laquelle pose l'architrave. XIIIe s.
Lors li fist aporter le roy des Tartarins un grant taillouer d'or chargé de joiaus à pierres precieuses , JOINV. , 278
XIVe s.
Le millier d'escuelles et de tailloers , DU CANGE , talliatorium.
XVIe s.
Les pieds des elephans sont ronds comme tailloirs, large de deux ou trois empans, et autour sont cinq ongles , PARÉ , Monstr. app. 3
Ceste sepulture est en figure carrée ; au lieu de colonnes ce sont les vertus approchantes à la moyenne proportion du colosse ; elles soutiennent le vase et taillouer du chapiteau dessus leurs testes , R. BELLEAU , Bergeries, t. I, p. 20, dans LACURNE
Tailler ; wallon, teyeu.