TAILLANT

Prononciation : ta-llan, ll mouillées, et non ta-yan
Nature : s. m.

1Tranchant d'un couteau, d'une épée, etc. Ébrécher le taillant d'une hache. 2Terme de métallurgie. Rondelles pour couper les bidons de fonderie.
Une chaleur du second degré.... qui leur permet [aux fers] de s'aplatir et de s'étendre sous les cylindres, et de se fendre ensuite sous les taillants , BUFF. , Hist. min. intr. part. exp. Oeuv. t. VII, p. 85
XVIe s.
Un fer courbé en forme de faucille, ou plustost de ce qu'au marais de Poitou on appelle un taillant , D'AUB. , Hist. II, 372
Tailler.