TABUT

Prononciation : ta-bu
Nature : s. m.

Terme vieilli. Trouble, tumulte.
Ils emploient le loisir qui leur est donné, à l'écart du tabut du monde, à méditer les grandes grâces qu'ils ont reçues du ciel , LE FAUCHEUR , Serm. t. II (1653).
XVe s.
Le suppliant dit à son nepveu : je vous prie qu'il n'y ait point de noise ni de tabust , DU CANGE , tabussare.
XVIe s.
Fagoteur de tabus , RAB. , Garg. I, 50
Aunis, tabut, tracas, ennui, tabuter, tracasser, tourmenter ; prov. tabust ; de l'anc. verbe tabuster (voy. TARABUSTER à l'étymologie).