TABOURET

Prononciation : ta-bou-rè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des ta-bou-rè-z élégants
Nature : s. m.

1Petit siége à quatre pieds, qui n'a ni bras, ni dos.
Un fauteuil près mon oncle ! un tabouret suffit , REGNARD , Légat. III, 7
2Droit du tabouret, droit qu'avaient les duchesses de s'asseoir sur un tabouret ou siége pliant pendant le souper du roi et au cercle de la reine.
M. le Prince s'était engagé.... de faire donner le tabouret à la comtesse de Foix ; et le cardinal, qui y avait grande aversion, suscita toute la jeunesse de la cour pour s'opposer à tous les tabourets qui n'étaient pas fondés par brevet , RETZ , Mém. t. II, p. 84, liv. III
Madame de Fontanges est duchesse.... elle prend demain son tabouret , SÉV. , 418
Il vint ensuite bien des duchesses, entre autres la jeune Ventadour, très belle et jolie ; on fut quelques moments sans lui apporter ce divin tabouret , SÉV. , 1er avr. 1671
Aucune des femmes des gardes des sceaux n'a eu le tabouret , SAINT-SIMON , 70, 157
[La noblesse, durant la Fronde, étant assemblée aux Augustins, et délibérant en règle] On eût cru que c'était pour réformer la France et pour assembler les états généraux ; c'était pour un tabouret que la reine avait accordé à Mme de Pons , VOLT. , Louis XIV, 4
Le grand avantage d'avoir un tabouret ailleurs, quand on peut avoir un bon fauteuil chez soi ! , SAURIN , Moeurs du temps, sc. 12
D'Argenson demanda le tabouret pour sa femme et l'obtint ; c'est la première qui l'ait eu à titre de femme d'un garde des sceaux , DUCLOS , Oeuvr. t. v, p. 330 Un tabouret, une personne qui a droit à un tabouret.
Monsieur disait à la princesse [duchesse de Bourgogne] de baiser les personnes qu'elle devait, c'est-à-dire princes et princesses du sang, ducs et duchesses et autres tabourets , SAINT-SIMON , 41, 234
3Siége sur lequel étaient exposés en place publique les condamnés à une peine infamante. 4Terme de physique. Tabouret électrique, sorte d'isoloir. 5Petit meuble pour poser les pieds quand on est assis. 6Terme d'équitation. Sorte de siége auquel on donne les différents mouvements que l'on fait exécuter à un cheval de manége. 7Lanterne qui fait partie des machines destinées à puiser les eaux dans une carrière. 8Nom donné autrefois aux pelotes qu'on mettait sur les toilettes, et qui étaient des coffrets ou écrins.
Pelotons ou tabourets, le cent pesant estimé à 6 livres , Déclar. du roi, nov. 1640, tarif.
9Le tabouret, sorte de plantes, thlaspi bursa pastoris. XVe s.
La suppliante avoit prins en ung coffre trois bourses et ung bouton ou tabouret à usage de femme, estoffez de sonnettes et de boullons d'argent , DU CANGE , taborellus.
XVIe s.
Ainsi que Catherine Parlan alloit aux champs en trousse sur un cheval, une aiguille de son tabouret entra dedans sa fesse dextre , PARÉ , XIX, 14
Tabouret d'honneur [tabouret où une femme de la cour était assise] , BRANT. , Capit. franç. t. I, p. 375
Dimin. de tabour, ancienne forme de tambour ; ainsi dit par assimilation de forme. TABOURET. 9Ajoutez : Tabouret des champs, nom vulgaire du thlaspi des champs.