TABLEAU

Prononciation : ta-blô
Nature : s. m.

1Table de bois ordinairement noircie en usage dans les classes, pour écrire, tracer des figures. Tracer un cercle sur le tableau. On l'a tenu très longtemps au tableau. 2Cadre de menuiserie, fixé à un mur dans un endroit apparent pour y afficher des actes publics. 3Terme d'architecture. La partie de l'épaisseur d'une baie de porte ou de fenêtre qui est en dehors de la fermeture. 4Terme de marine. Nom qu'on donnait autrefois et que parfois on donne encore à la partie plate de la poupe qui surmonte la voûte de l'arcasse ; partie souvent décorée d'ornements multipliés, de figures sculptées, etc. Tableaux des signaux, espèce de plan encadré, pour suppléer au livre des signaux. 5Tableau d'une vanne, encadrement formé de deux piliers montants et de la traverse ou chapeau. 6Feuille ou planche sur laquelle les matières d'un sujet sont rangées méthodiquement pour être vues d'un coup d'oeil. Tableau synoptique. Tableau statistique. Les colonnes d'un tableau.
On savait qu'il avait sans cesse sous les yeux des tableaux complets et précis de la situation des finances , MARMONTEL , Mém. XI Il se dit à certains jeux.
Des tables de jeu, des fiches, des jetons, les tableaux d'un cavagnole, et tous les apprêts nécessaires pour se ruiner en s'amusant , DIDER. , Promen. sceptique.
Terme de typographie. Tout ouvrage à cadre, filets ou accolades.
7Carte ou feuille sur laquelle sont écrits par ordre les noms des personnes qui composent une compagnie. Le tableau des avocats.
Tout l'honneur qu'on lui fit alors [au chancelier, dans l'Académie française], fut de mettre son nom le premier dans le tableau et à quelque distance des autres qu'on y avait rangés par sort , PELLISS. , Hist. Acad. IV
Chaque année, le préteur faisait une liste ou tableau de ceux qu'il choisissait pour faire la fonction de juges pendant l'année de sa magistrature , MONTESQ. , Espr. XI, 18
Cornelius Rufinus, guerrier distingué, qui avait été dictateur et deux fois consul, les censeurs le rayèrent du tableau des sénateurs, parce qu'il avait une vaisselle d'argent qui pesait dix livres , PASTORET , Instit. Mém. Hist. et litt. anc. t. III, p. 319 L'ordre du tableau, l'ordre suivant lequel les personnes d'une profession, d'une compagnie, sont inscrites dans un tableau.
Avancements qui ne se firent plus que par promotions, suivant l'ancienneté, ce qu'on appela l'ordre du tableau , SAINT-SIMON , 409, 119
Je vous donne ma voix pour être mon successeur [à l'Académie française], à moins que vous n'aimiez mieux choisir selon l'ordre du tableau , VOLT. , Lett. Chabanon, 4 déc. 1765
L'ordre du tableau, qui partout et dans tous les siècles a étouffé le génie et les talents , RAYNAL , Hist. phil. XIII, 58
Tableau civique, s'est dit, dans la révolution française, d'un tableau où étaient inscrits tous les citoyens d'un canton ou d'une section qui avaient prêté le serment civique.
8Ouvrage de peinture sur une table de bois, de cuivre, etc. ou sur de la toile. Tableau de genre. Tableau d'histoire.
Sa cabane est son Louvre et son Fontainebleau, Et, sans porter envie à la pompe des princes, Se contente chez lui de les voir en tableau , RACAN , Pastorale
Et comme ce logis, plein de magnificences, Abondait partout en tableaux, Et que la laine et les pinceaux Traçaient de tous côtés chasses et paysages.. , LA FONT. , Fabl. VIII, 16
Quand je considère en moi-même la disposition des choses humaines confuse, inégale, irrégulière, je la compare souvent à certains tableaux que l'on montre assez ordinairement dans les bibliothèques des curieux comme un jeu de la perspective ; la première vue ne vous montre que des traits informes.... , BOSSUET , 1er sermon, Providence, 1
On prétend que les anciens peintres ne peignaient que sur des tables de bois, blanchies avec de la craie, d'où vient le mot de tabula, tableau, et que l'usage de la toile parmi les modernes n'est pas même fort ancien , ROLLIN , Hist. anc. Oeuvr. t. XI, 1re part. p. 143, dans POUGENS.
Lorsque vous aurez des tableaux à juger, allez les voir à la chute du jour : c'est un instant très critique , DIDER. , Salon de 1767, Oeuvr. t. XIV, p. 60, dans POUGENS
Corinne trouvait que les tableaux pieux faisaient à l'âme un bien que rien ne pouvait remplacer , STAËL , Corinne, VIII, 3
Pour mon tableau du Poussin, que ce soit, si vous voulez, le Ravissement de saint Paul, ou la Femme adultère, ou un des Sacrements, tête bleu ! à de tels ouvrages opposer ce que l'on fait maintenant, c'est outrager le goût, c'est blasphémer les arts , P. L. COUR. , Conversation chez la comtesse d'Albany Fig.
Nous nous sommes plaints que la mort.... a effacé, pour ainsi dire, sous le pinceau même, un tableau qui s'avançait à la perfection avec une incroyable diligence , BOSSUET , Duch. d'Orl.
Fig. Une ombre au tableau, un léger défaut.
Au moyen âge, tableau ployant et ouvrant, tableau composé de deux, trois et jusqu'à cinq pièces, liées par des charnières et se repliant sur elles-mêmes , DE LABORDE , Émaux, p. 506 On dit aujourd'hui, diptique, triptique.
Tableau mouvant, voy. MOUVANT. Tableau vivant, voy. VIVANT. Plan du tableau, se dit, en perspective, d'un plan qu'on imagine placé entre les objets et l'oeil de l'observateur, et qui détermine l'image de ces objets par son intersection avec les rayons visuels.
9Fig. Ensemble d'objets qui frappe la vue, et dont l'aspect fait impression. Cette vallée offre un magnifique tableau. Cette scène, ce paysage fait tableau.
Quelque danger qu'il y ait à se souvenir d'elle [une dame], je n'ai pu jusques ici m'en empêcher ; et, sans mentir, je ne donnerais pas le tableau qui m'est resté d'elle dans l'esprit pour tout ce que j'ai vu de plus beau dans le monde , VOIT. , Lett. 49
10Terme de physique. Tableau magique, plaque de verre, garnie d'une feuille découpée en petits losanges voisins les uns des autres, mais non contigus, collés de manière à représenter certaines figures, qui apparaissent en traits de feu quand on y fait passer dans l'obscurité une étincelle électrique. 11Subdivision des actes de certains ouvrages dramatiques, qui répond à un changement de décoration ; division d'un drame, d'une féerie, etc. 12Terme de théâtre. Groupement de personnages qui sont exposés quelques instants aux yeux des spectateurs. Le père étend les bras et bénit ses enfants : tableau. Terme de danse. Se dit de certaines positions ou attitudes. 13Fig. Représentation vive et naturelle d'une chose, soit en action, soit de vive voix, soit par écrit.
Je leur fais des tableaux de ces tristes batailles Où Rome par ses mains déchirait ses entrailles , CORN. , Cinna, I, 3
Sur les noires couleurs d'un si triste tableau Il faut passer l'éponge ou tirer le rideau , CORN. , Rodog. II, 3
Vous avez prétendu que je consacrasse la mémoire des vertus du père Bourgoing, et que je vous proposasse comme en un tableau le modèle de sa sainte vie , BOSSUET , Bourgoing.
Que Racine, enfantant des miracles nouveaux, De ses héros sur lui [Louis XIV] forme tous les tableaux , BOILEAU , Art p. IV
Mais à ces doux tableaux mon âme indifférente N'éprouve devant eux ni charme ni transport , LAMART. , Médit. I Familièrement. Cela achève, complète le tableau, cela ajoute aux désagréments, aux ennuis.
14En musique, réunion de plusieurs objets formant un tout peint par la musique imitative.
Le tableau de cet air est bien dessiné ; ce choeur fait tableau , J. J. ROUSS. , Dict. de mus. tableau.
XIVe s.
Prit les lettres qu'il portoit, et les mist en un parfond tablel d'une table de bois , Chronique de St Denis, t. I, f° 59, dans LACURNE
Laquelle ordonnance ne fu onques criée ne publiée, mais seulement est escripte en un tablel, pour icelle veoir à ceulx qui afaire en ont , DU CANGE , tablettus.
Deux tableaux d'ivoire à porter la pais [reliquaire à baiser] , DU CANGE , tabula.
Un tableau d'or, là où estoit pourtrait nostre Seigneur Jhesus Crist , DU CANGE , ib.
Uns tableaux d'argent blanc, de la hautesse du soleil, en un estuy de cuir noir , DE LABORDE , Émaux, p. 506
Uns tableaux de bois cloans de quatre pieces, et y a painct en l'un le roy Charles-Quint, le roy Jean son pere, l'empereur, son oncle, et Edouart, roy d'Angleterre , DE LABORDE , ib. p. 507
Un tableau d'or rond, qui se euvre, et y a dedens un crucifix d'ivoire et une annonciation, et y a escript : il me tarde , DE LABORDE , ib. p. 507
XVe s.
Quatre tableaux de painture ployans, esquels sont au vif les visages du roy Charles, de l'Empereur, du roy Jehan et de Edouart, roy d'Angleterre , DE LABORDE , ib. p. 506
Uns tableaux de bois à pignons, en sept pieces, fais de painture, de la vie de monseigneur saint Laurens, et ou tableau du milieu a un crucifiement, Nostre Dame et saint Jehan aux costez , DE LABORDE , ib. p. 506
Pour un estuy de cuir à mettre le tableau que monseigneur fait toujours mener avec lui , DE LABORDE , ib. p. 508
XVIe s.
À Jean le Roux, dit Picart, et Dominique Florentin, imagers, pour avoir fait vingt deux tableaux, façon de grotesques, dedans les compartiments faits de pierres cristallines, dedans lesquels il y a des masques faits de petits cailloux de diverses couleurs , DE LABORDE , ib. p. 508
Il avoit veu un tableau [exposé] de tout ce qui est arrivé depuis, entre les mains de Gaspard Baronius , D'AUB. , Mém. p. 126, éd. LALANNE.
Paris te dresse un vain tombeau, Geneve un certain hymenée ; à Paris tu meurs en tableau [effigie] (vers faits pour le mariage de d'Aubigné) , D'AUB. , ib. p. 146
Dimin. de table. TABLEAU. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
Et ot par defors les palis Tabliaus en pluseurs lieus assis Sor très haus sapins, qui estoient Li plus haut que trouver povoient ; De ces tabliaus i avoit quatre à quoi se devoient esbatre à la feste li chevalier, Li damoisel, li escuier De lancier de leur javelos ; Et encore atorne on à los Qui plus apertement i lance ; Vraiement sachiez, sans cuidance, K'Espaignol tienent moult à bel Le jeu de lancier au tablel , ADENES , Cleomades, publié par van Hasselt, v 15981