tenuite

Prononciation : té-nu-i-té
Nature : s. f.

Qualité de ce qui est ténu.
Le feu et l'eau peuvent également réduire toutes les matières à l'homogénéité, le feu en dévorant ce qu'elles ont d'impur, et l'eau en séparant ce qu'elles ont d'hétérogène et les divisant jusqu'au dernier degré de ténuité , BUFF. , Min. t. VI, p. 86
Soit à cause de l'extrême ténuité de la lumière, soit parce que cet astre [le soleil] répare la perte qu'il éprouve, par des moyens jusqu'ici inconnus, il est certain que depuis deux mille ans sa substance n'a pas diminué d'un deux-millionième , LA PLACE , Expos. IV, 16
XVIe s.
La tenuité des vaisseaux , PARÉ , I, 11
Pour la tenuité de la maison, qui est de petit revenu , DU CANGE , tenuitas.
Lat. tenuitatem, de tenuis, ténu. L'ancienne langue disait tenuesse.