tatonnement

Prononciation : tâ-to-ne-man
Nature : s. m.

Action de tâtonner. Fig.
Il ne perdait plus de temps en tâtonnements et en épreuves, il était sûr de ses moyens et du succès , FONTEN. , Ruisch.
Ce ne fut qu'au bout de deux mois d'expérience qu'il [un aveugle de naissance, opéré de la cataracte] put apercevoir que les tableaux représentaient des corps solides ; et lorsque après ce long tâtonnement d'un sens nouveau en lui.... , VOLT. , Phil. Newt. II, 5
Enfin, après bien des tâtonnements, il est venu un homme qui a découvert le premier ressort de la nature, la cause de la pesanteur , VOLT. , Dial. 13
Ce n'est que par une suite d'expériences ou de tâtonnements, qui commencent peut-être avant la naissance, que l'âme s'habitue à rapporter à leur véritable lieu les sensations qu'elle éprouve, et à ne mouvoir précisément que les membres qu'il faut mouvoir , BONNET , Ess. psych. 2
Terme de mathématiques et de physique. Méthode de tâtonnement, méthode par laquelle on cherche à résoudre une question en essayant différentes suppositions et différents moyens.
Tâtonner.