SYNODAL, ALE

Prononciation : si-no-dal, da-l'
Nature : adj.

Qui appartient au synode. Des règlements synodaux. La salle synodale.
Les pères du concile [en 381], après avoir arrêté les points de foi et de discipline... lui écrivirent [à Théodose] une lettre synodale... , FLÉCH. , Hist. de Théodose, II, 48
Il serait sans doute à souhaiter que, dans ces assemblées synodales, nous n'eussions qu'à nous animer ensemble , MASS. , Disc. synod. Institution des synodes.
XVIe s.
À la consecration des evesques estoit adjointe la coustume d'envoyer epistres synodales , CALV. , Instit. 901
Provenç. et espagn. sinodale ; ital. sinodale ; du lat. synodalis, de synodus, synode.