synerese

Prononciation : si-né-rè-z'
Nature : s. f.

Terme de grammaire. Sorte de métaplasme qui consiste en une contraction ; d'où résulte une diminution dans le nombre de syllabes que le mot devrait avoir ; exemples : diamant en deux syllabes, et en latin Or-pheus au lieu de Or-phe-us. Piron fait le mot poëte d'une seule syllabe : Aussi me traitent-ils de poëte à la douzaine, Métrom. II, 4 ; Songe donc qu'elle [la barque] porte un poëte et sa fortune, Métrom. IV, 1. Ce sont des synérèses. CRASE, SYNÉRÈSE. La synérèse conserve le son des lettres comme dans poëte ; la crase donne un son tout autre, comme dans plaire, où a et i donne le son è. Du grec, avec, et, prendre.