SYMPHONISTE

Prononciation : sin-fo-ni-st'
Nature : s. m.

1Celui qui compose de la musique.
Dès le temps de Ménalippide et de Philoxène, les symphonistes, qui d'abord étaient aux gages des poëtes et n'exécutaient que sous eux, et pour ainsi dire à leur dictée, en devinrent indépendants , J. J. ROUSS. , Ess. sur l'orig. des langues, 19
2Celui qui compose des symphonies. Beethoven est un des plus grands symphonistes qui aient existé. 3Celui qui fait sa partie dans une symphonie. Ce violon est un très bon symphoniste.
Mes bourreaux de symphonistes, qui voulaient s'égayer, raclaient à percer le tympan d'un quinze-vingts , J. J. ROUSS. , Conf. IV
Symphonie.