SYMBOLIQUE

Prononciation : sin-bo-li-k'
Nature : adj.

1Qui a le caractère de symbole.
Ces représentations symboliques [figures monstrueuses dans les temples des Indiens] n'étaient autre chose que les emblèmes des vertus , VOLT. , Louis XV, 29
On s'imagine savoir davantage, parce qu'on a augmenté le nombre des expressions symboliques et des phrases savantes , BUFF. , Hist. nat. 1er disc.
Sa philosophie [de Pythagore] était énigmatique et symbolique pour les uns, claire, expresse et dépouillée d'obscurités et d'énigmes pour les autres , DIDER. , Opin. des anc. philos. (pythagorisme).
En vain je cherchais des yeux le temple de Vénus, la longue galerie et la statue symbolique qui représentait le peuple d'Athènes , CHATEAUB. , Itin. 1re partie.
Et la création, toujours, toujours nouvelle, Monte éternellement la symbolique échelle Que Jacob rêva devant lui [le Verbe] , LAMART. , Harm. IV, 13
Le saule pleureur ne pleure pas plus que les autres saules.... la violette n'est pas plus modeste que le pavot.... l'expression morale des végétaux est donc purement symbolique , LÉVÊQUE , Science du beau, t. II, p. 344 Se dit d'une sorte d'écriture hiéroglyphique. Terme d'architecture. Colonne symbolique, colonne qui, par des attributs, désigne une nation, ou quelque action mémorable.
2Qui se rapporte aux formulaires de foi.
Que les protestants n'avaient cessé de varier dans leurs actes qu'ils appellent symboliques, c'est-à-dire dans leurs propres confessions de foi , BOSSUET , 1er avert. III
Livres symboliques ou authentiques, nom donné par les luthériens aux livres qui tiennent lieu de confession de foi, c'est-à-dire la Confession d'Augsbourg, les Articles de Smalcalde et la petite Confession de Luther , BOSSUET , Réunion des protest. Réfl. Écrit Molanus, préambule
3Géométrie symbolique, celle qui étudie les équations des lignes et des surfaces, dans leur plus grande généralité, sans se préoccuper de savoir si leurs représentations géométriques se trouvent être réelles ou imaginaires. 4S. f. La symbolique, ensemble des symboles propres à une religion, à un peuple, à une époque. Science qui expose ces symboles, qui cherche à en pénétrer le sens. Ouvrage qui traite de cette science. La Symbolique de Creuzer. 5Système qui considère les religions polythéistes comme une collection de signes ou de symboles, sous lesquels se trouvent enveloppées des vérités naturelles, physiques, morales ou historiques. On dit aussi : symbolique chrétienne. Lat. symbolicus, qui vient du grec, symbole.