SYLLABIQUE

Prononciation : sil-la-bi-k'
Nature : adj.

1Qui a rapport aux syllabes.
Dans une syllabe composée de plusieurs consonnes qui semblent se presser autour d'une voyelle, sphinx, grecs, Cécrops, la réunion précipitée de toutes ces articulations en un temps syllabique rend l'action de l'organe pénible et confuse , MARMONTEL , Oeuvr. t. VIII, p. 33 Valeur syllabique, proportion de la durée d'une syllabe à celle d'une autre syllabe.
Donner au discours cette sorte de modulation qui résulte non seulement de la valeur syllabique, mais encore de la qualité et de l'arrangement des mots , D'OLIVET , Pros. franç. v, 2
Écriture syllabique, celle dans laquelle chaque syllabe est représentée par un seul caractère. Diphthongue syllabique, celle qui fait entendre en une seule syllabe les deux voix consécutives qui forment la diphthongue. Vers syllabiques, vers du genre des vers français, où le nombre des syllabes détermine seul la longueur des vers, par opposition à vers métriques grecs ou latins, où les syllabes avaient une valeur d'un temps ou de deux temps. Dans la grammaire grecque, augment syllabique, augment qu fait compter une syllabe de plus.
2Terme de musique. Chant syllabique, chant dans lequel chaque note répond à une syllabe. Lat. syllabicus, qui vient du grec, syllabe.