SYBARITE

Prononciation : si-ba-ri-t'
Nature : s. m.

1Habitant de Sybaris.
De ce nombre était Smindyride, le plus riche et le plus voluptueux des Sybarites : il arriva sur une galère qui lui appartenait, traînant à sa suite mille de ses esclaves pêcheurs, oiseleurs et cuisiniers , BARTHÉL. , Anach. ch. 37
2Fig. Homme qui mène une vie molle et voluptueuse.
Crois-tu que, censeur hypocrite De la mollesse des mortels, Je veuille, indolent Sybarite, M'endormir au pied des autels ? , BERNIS , Épît. VI, Ambit.
Vous n'étiez pas née lorsqu'on augmenta de cent francs la pension que l'on payait pour moi au collége, et que, moyennant cette augmentation, j'eus du pain bis pendant toute l'année 1709 ; les Parisiens sont aujourd'hui des Sybarites, et crient qu'ils sont couchés sur des noyaux de pêche, parce que leur lit de roses n'est pas assez bien fait , VOLT. , Lett. Mme de Florian, 1er mars 1769
....Régner ! n'est pas Sybarite qui l'ose, Ni blessé seulement par des feuilles de rose , P. LEBRUN , Épît. le Roi de Grèce.
Du grec, ville de la Grande-Grèce renommée pour la richesse et le luxe de ses habitants.