SUSCITATION

Prononciation : su-ssi-ta-sion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

Suggestion, instigation. XVIe s.
Le peuple, à la suscitation de ses malveillans [des malveillants qui en voulaient à Thémistocle], envoya gens pour le saisir au corps , AMYOT , Thém. 45
Lorsque le roy, à la suscitation de vostre oncle qui lui en avoit faict escrire par le pape, prit lui-mesme monsieur d'Andelot , Sat. Mén. Disc. de d'Aubray
Lat. suscitationem, de suscitare, susciter. SUSCITATION. Ajoutez :
Bien que Sa Majesté ait été souvent fidèlement servie par cette voie, elle a toutefois soupçon que ce dernier avis soit parvenu à elle à la suscitation des Espagnols, qui n'ont point de plus grand dessein que de mettre les Hollandais en soupçon de la France, et la France en soupçon des Hollandais , RICHELIEU , Lettres, etc. t. VI, p. 310 (1639)