SURVIVANCE

Prononciation : sur-vi-van-s'
Nature : s. f.

1Action de survivre. Existence après la mort.
La survivance de l'âme des bêtes , BONNET , Palingén. XIV, 5
2Faculté de succéder à un homme dans son emploi, dans sa charge après sa mort.
Il vous mande qu'on dit que M. de Verneuil donne son gouvernement à M. de Lauzun, et qu'il prend celui de Berry, avec la survivance pour M. de Sully , SÉV. , 43
Mon astre, dit-on, me menace D'y mourir [à l'hôpital] aux dépens du roi : Pour elle accorde-moi la place, Et la survivance pour moi , C. DELAVIGNE , En demandant pour une vieille femme une place dans un hospice Fig.
La loi devrait contraindre une mère coquette.... D'abjurer la tendresse, et d'avoir la prudence De faire recevoir sa fille en survivance , REGNARD , le Distrait, III, 1
XVIe s.
S'il vient à savoir ceste survivance [sa place donné lui mort], il fuyra avecques horreur ma frequentation , CARLOIX , V, 29
Survivant ; wallon, survikanss. SURVIVANCE. Ajoutez : 3Terme de droit. À la survivance de, en survivant à.
M. le marquis de G.... père.... est décédé à la survivance de quatre enfants et de sa femme , Gaz. des Trib. 8 janv. 1875. p. 21, 1re col.