surnumeraire

Prononciation : sur-nu-mé-rê-r'
Nature : adj.

1Qui est en surnombre. Employé, officier surnuméraire.
Le roi donna à Contade une grand'croix de l'ordre de Saint-Louis surnuméraire , SAINT-SIMON , 355, 189
Cette jambe et ce bras surnuméraire [chez certains monstres] sont toujours placés à la partie supérieure postérieure et centrale de la poitrine, à la partie centrale et postérieure du bassin , SERRES , Inst. Mém. Acad. scienc. t. XI, p. 661 Fig.
Comment me souffrir surnuméraire près de celle pour qui j'avais été tout, et qui ne pouvait cesser d'être tout pour moi ? , J. J. ROUSS. , Conf. VI
2Accessoire.
Ces sortes de traits jettent du sens et de la solidité dans la fable, et, sans nuire à la vérité totale et essentielle, ils y répandent d'autres vérités surnuméraires que le lecteur est bien aise de recueillir en passant , LAMOTTE , Disc. sur la fable, t. IX, p. 37, édit. 1754
3S. m. Celui qui est en surnombre. On vient de le recevoir surnuméraire dans cette compagnie. Particulièrement. Commis qui travaille pendant un certain temps avant de recevoir des appointements.
C'est un bel état que celui de surnuméraire.... Hormis qu'on travaille pour deux Et qu'on se passe de salaire , SCRIBE , le Solliciteur, 3
Nous avons l'Institut historique, qui compte une foule de clercs d'huissiers et de surnuméraires, tous adolescents de la plus grande espérance , REYBAUD , Jér. Paturot, II, 13
Terme de marine. Homme en dehors de l'effectif marin, dans un bâtiment (tels sont les armuriers, magasiniers, agents des subsistances, infirmiers, barbiers, domestiques).
XVIe s.
.... Et plus tost qu'il y manque, il en erigera ung [état de marechal de France] qui sera supernumeraire , CARLOIX , VII, 19
Socrate.... estimant tout aultre apprentissage [que l'étude des moeurs] subsecutif à celuy là et supernumeraire , MONT. , II, 239
Sur 1, et lat. numerus, nombre.