SUREN ou SURIN

Prononciation : su-rin
Nature : s. m.


Nom, dans Loir-et-Cher, d'un cépage blanc, qui fournissait le vin de Surène servi quelquefois sur la table de Henri IV , les Primes d'honneur, Paris, 1870, p. 276