SUR-ARBITRE

Prononciation : su-rar-bi-tr'
Nature : s. m.

Arbitre choisi pour la décision d'une contestation sur laquelle les arbitres sont partagés.
Si le confesseur et le directeur ne conviennent point sur une règle de conduite, quel sera le tiers qu'une femme prendra pour sur-arbitre ? , LA BRUY. , III
S'ils ne s'accordaient pas, on prendrait pour sur-arbitre le cardinal Bessarion, légat en France, ou tel autre dont les six arbitres conviendraient , DUCLOS , Oeuvr. t. II, p. 461 On dit plutôt présentement tiers arbitre. Au plur. Des sur-arbitres.
Sur 1, et arbitre.