superfetation

Prononciation : su-pèr-fé-ta-sion
Nature : s. f.

1Terme de physiologie. Conception d'un foetus lorsqu'il y en a déjà un dans la matrice. La possibilité de la superfétation chez l'homme est très contestée.
Les juments, quoique pleines, peuvent souffrir l'accouplement, et cependant il n'y a jamais de superfétation , BUFF. , Quadrup. t. I, p. 85
2Fig. Ce qui est en trop. Ce chapitre est entièrement inutile, c'est une superfétation.
Pour soutenir ces superfétations lyriques, on ne manque pas de soutenir le spectacle par des ballets pantomimes , LA HARPE , Corresp. t. v, p. 98
XVIe s.
La superfetation, à sçavoir engendrer de rechef sur un engendrement , PARÉ , XVIII, 6
Lat. superfoetare, de super, sur, et foetus, foetus.