SUITE

Prononciation : sui-t'
Nature : s. f.

1Action de suivre, sens propre qui ne se trouve que dans quelques emplois techniques. Terme de chasse. Action de suivre le gibier qu'on a fait lever. Faire suite. Action du limier qui va d'assurance sur la voie du gibier. Donner des suites à un jeune chien, lui faire suivre des voies pour le dresser. Terme de féodalité. Droit de suite, droit en vertu duquel le seigneur pouvait réclamer partout son vassal. Terme de jurisprudence. Les meubles n'ont pas de suite par hypothèque, il ne peut point y avoir d'hypothèque sur les meubles.
Ces sortes de rentes.... ne conservant ni suite, ni hypothèque , BOISGUILLEBERT , Détail de la France, III, 8
2Ceux qui suivent, ceux qui vont après. On laissa passer les trois premiers, et on ferma la porte à toute la suite. Fig.
Les riches, je ne crains point de le dire, en cette qualité de riches, étant de la suite du monde, n'y sont soufferts [dans l'Église] que par tolérance , BOSSUET , Sermons, Septuagésime, 1
3Ceux qui appartiennent à la maison.
Plus un homme est riche, plus il a de suite , BOISGUILL. , Dét. de la Fr. III, 4 Carrosses de suite, les carrosses qui sont chez un prince, chez un ambassadeur, pour l'usage de ses domestiques. Vin de suite, le vin destiné pour la table des domestiques d'une maison. Familièrement. N'avoir point de suite, être sans enfants ni proches parents.
4Ceux qui accompagnent quelqu'un par honneur.
Là, presque pour sa suite il [Auguste] n'a que notre troupe , CORN. , Cinna, I, 3
Cette modestie qui paraissait dans ma personne, était relevée par une très grande dépense, par de belles livrées, par un équipage fort leste, et par une suite de sept à huit gentilshommes, dont il y en avait quatre chevaliers de Malte , RETZ , Mém. t. I, liv. I, dans POUGENS
Ce n'est point par sa suite qu'on reconnaît la reine, c'est par son attention et par cette respectueuse immobilité qui ne lui permet pas même de lever les yeux , BOSSUET , Mar.-Thér.
De sa suite avec vous qu'elle règle le nombre , RAC. , Ath. v, 2 Bateau de suite, bateau qui accompagne une partie sur l'eau.
Il n'y manque, repris-je, que la musique champêtre que nous avions toujours dans le bateau de suite , GENLIS , Voeux témér. t. II, p. 52, dans POUGENS
5Ce qui suit, ce qui est après. Pour bien entendre ce passage, il faut lire la suite.
C'est lui laisser, et sur mer, et sur terre, La suite d'une longue et difficile guerre , CORN. , Pomp. I, 1
Je n'ai point reçu votre lettre, ma fille ; c'est toujours une tristesse pour moi.... comme je suis toujours à Grignan avec vous, je perds la suite de la conversation , SÉV. , 597
Et voit-on ses discours démentis par la suite ? , RAC. , Mithr. IV, 1
Télémaque.... reprit ainsi la suite de son histoire , FÉN. , Tél. IV
Sur le mur à droite, Polygnote a représenté la prise de Troie, ou plutôt les suites de cette prise ; car il a choisi le moment où presque tous les Grecs, rassasiés de carnage, se disposent à retourner dans leur patrie , BARTHÉL. , Anach. ch. 22
6Continuation d'un ouvrage, ce qui est ajouté à un ouvrage pour le continuer. La Suite de Don Quichotte. La Suite du Menteur. On met une S majuscule. 7Succession de choses les unes après les autres.
Toute leur vie n'est qu'une suite de crimes , SACI , Bible, Osée, VI, 9
J'ai une suite de pensées dans ma tête qui ne sont bonnes ni pour la nuit, ni pour le jour , SÉV. , 48
L'Écriture nous ramène par tant d'événements précis et par la suite même des choses à leur véritable principe, c'est-à-dire à Dieu qui a tout fait , BOSSUET , Hist. II, 1
Je ne vous raconterai pas la suite trop fortunée de ses entreprises [de Cromwell] , BOSSUET , Reine d'Anglet.
Sa philosophie [de Newton] a été adoptée par toute l'Angleterre ; elle domine dans la Société royale et dans tous les excellents ouvrages qui en sont sortis, comme si elle était déjà consacrée par le respect d'une longue suite de siècles , FONT. , Newton.
Comme notre esprit est une suite d'idées, notre coeur est une suite de désirs , MONTESQ. , Arsace et Ismén.
L'histoire des Barmécides n'est qu'une suite de générosités inouïes qui élèvent l'âme , VOLT. , Moeurs, 6
Si une suite d'incidents, de situations terribles ou touchantes, faisait la bonne tragédie, plusieurs de nos drames modernes l'emporteraient sur Athalie, Britannicus, Cinna , MARMONTEL , Oeuv. t. v, p. 73 La suite des temps, la succession des siècles. Les époques ou la suite des temps, titre de la 1re partie du Discours sur l'Histoire universelle de Bossuet. La suite d'une affaire, la série des événements, des incidents qui arrivent les uns après les autres dans le cours d'une affaire. J'ai vu toute la suite de cette affaire. En un autre sens, la suite d'une affaire, le soin que l'on prend de la poursuivre, de la mener à terme. Prendre la suite d'une affaire.
8Temps qui suivent une époque déterminée. Il fit mieux par la suite.
Qui donc ne s'écrierait à un si soudain changement : Le doigt de Dieu est ici ? la suite ne permet pas d'en douter , BOSSUET , Anne de Gonz.
Il me fit faire connaissance avec Jean Neaulme, libraire d'Amsterdam, son correspondant et son ami, qui dans la suite imprima l'Émile , J. J. ROUSS. , Confess. X Dans les suites, plus tard, désormais.
Si je puis dans les suites vous être utile.... faites-nous la grâce de compter sur nous , Mme DE GRIGNAN , dans SÉV. t. x, p. 555, édit. RÉGNIER
Dans les suites, Saint-Laurent devenant infirme, Dubois faisait la leçon [auprès du duc d'Orléans, qui fut plus tard régent] , SAINT-SIMON , II, 42
9Série de choses rangées les unes à côté des autres. Une suite de mots peu lisibles.
Pour ne point mettre ici cette longue suite de noms que vous dites être ennuyeuse, je ne fais de baisemains à personne , VOIT. , Lett. 37
Comme vous prenez et gardez, je crois, quelque gazette, si M. Jeannin voulait bien me les envoyer suite après suite [par séries] dans les occasions.... , J. J. ROUSS. , Lett. à du Peyrou, 15 oct. 1765
10Choses de même espèce rangées selon l'ordre des temps ou des matières. Une suite de portraits. Une belle suite de livres sur la musique.
Il est certain que Charpentier contribua beaucoup, par son travail et par son zèle, à la belle suite de médailles qui furent frappées sous le règne de Louis XIV , D'ALEMB. , Élog. Charpent.
Que penserait-on d'un physicien qui, ne faisant que d'entrer dans un riche cabinet d'histoire naturelle, se presserait de prononcer que les suites n'en sont pas complètes ? , BONNET , Cons. corps org. Oeuv. t. v, p. 375, dans POUGENS
11Certain nombre de personnes qui ont succédé les unes aux autres.
....il n'a pour lui qu'une suite d'ancêtres , CORN. , Oth. III, 1
Toute la suite des hommes, pendant le cours de tant de siècles, doit être considérée comme un même homme qui subsiste toujours et qui apprend continuellement , PASC. , Fragm. d'un traité du vide.
Hélas ! nous espérions que de leur race heureuse Devait sortir de rois une suite nombreuse , RAC. , Athal. I, 1
12Développement, enchaînement, continuation.
Le ciel choisit souvent de secrètes conduites Qu'on ne peut démêler qu'après de longues suites , CORN. , Oedipe, IV, 1
[Le maréchal de Créqui parle] Je voudrais bien avoir causé deux heures avec l'ombre de M. de Turenne, pour prendre la suite de ses desseins , SÉV. , 210
Je ne comprendrai jamais cette léthargie [de M. et de Mme de Chaulnes, au sujet de M. de Sévigné] après toute la suite de leur amitié, nous ayant dit cent fois : c'est notre affaire plus que la vôtre , SÉV. , 28 sept. 1689
Une personne toute naturelle [Mme de la Fayette] qui songe à moi avec tant de suite et d'amitié , SÉV. , 23 oct. 1689
Que si l'antiquité de la religion lui donne tant d'autorité, sa suite, continuée sans interruption et sans altération durant tant de siècles, fait voir manifestement que la main de Dieu la soutient , BOSSUET , Hist. II, 1
Je vous ai dit que mon principal objet est de vous faire considérer dans l'ordre des temps la suite du peuple de Dieu et celle des grands empires , BOSSUET , Hist. II, 1
Vous admirerez la suite des conseils de Dieu dans les affaires de la religion , BOSSUET , Hist. Dessein génér.
Quelquefois il paraissait rêveur, comme un homme qui pense profondément à la suite des affaires , FÉN. , Tél. XVI
Toutes les passions différentes qui avaient agité Hercule, Philoctète, Ulysse, Néoptolème, paraissaient tour à tour sur le visage naïf de Télémaque, à mesure qu'elles étaient représentées dans la suite de cette narration , FÉN. , ib. XVI
La force de la vérité qui se faisait sentir dans la suite de son raisonnement , FÉN. , ib. XX Être de suite, être uniforme, égal, constant.
Il semble que ma santé ne songe qu'à vous plaire, tant elle est de suite et parfaite , SÉV. , 31 janv. 1689 Durée.
Elle savait toujours m'arrêter auprès d'elle à tenir des propos d'une suite éternelle , CORN. , Suiv. I, 1
C'est aux gens mal tournés, aux mérites vulgaires.... à chercher le secours des soupirs et des pleurs, Et tâcher, par des soins d'une très longue suite, D'obtenir ce qu'on nie à leur peu de mérite , MOL. , Mis. III, 1
14En mathématiques, termes qui se succèdent suivant une loi quelconque. Ce manuscrit, tiré en 1669 du cabinet de l'auteur [Newton], porte pour titre : Méthode que j'avais trouvée autrefois, etc.
et quand cet autrefois ne serait que trois ans, il [Newton] aurait donc trouvé à vingt-quatre ans toute la belle théorie des suites , FONTEN. , Newton.
La théorie de ces suites infinies est une clef de la plus sublime géométrie des courbes ; car elles se résolvent en des suites conditionnées d'une certaine manière, et leurs circonférences ou les espaces qu'elles renferment sont des sommes de suites , FONTEN. , Montmort. Suite arithmétique, suite de nombres dont chacun dépasse de la même quantité celui qui précède.
15Fig. Conséquence, effet, résultat. Il est mort des suites d'une chute. Il n'a point donné de suite, ou donné suite à son projet.
Les suites de ce mot [mariage], quand je les envisage, Me font voir un mari, des enfants, un ménage ; Et je ne vois rien là, si j'en puis raisonner, Qui blesse la pensée et fasse frissonner , MOL. , F. sav. I, 1
Que d'étranges suites sont enfermées dans ce principe inhumain [tirer une vengeance sanglante des offenses], et combien tout le monde est-il obligé de s'y opposer, et surtout les personnes publiques ! , PASC. , Prov. XI
C'est [changer de pensée] une misérable suite de la nature humaine , PASC. , Amour.
Elle [une opinion sur l'instinct] paraît d'autant plus vraisemblable qu'en donnant aux animaux le sentiment et ses suites, elle ne leur donne rien dont nous n'ayons l'expérience en nous-mêmes , BOSSUET , Conn. v, 13
Les conquêtes de Rome étaient la suite d'un dessein bien entendu , BOSSUET , Hist. III, 6
D'un oracle cruel suite trop manifeste , RAC. , Théb. v, 3
Il ne faut pas mentir, j'ai toujours aimé la gloire comme une suite de la vertu , FÉN. , Dial. des morts anc. (Démosthènes, Cicéron).
Caton le censeur ne s'était point lassé de représenter dans le sénat les suites funestes du luxe qui commençait de son temps à s'introduire dans la république , ROLLIN , Traité des Ét. 3e partie, 4e morceau, 2e ch.
Le goût, qui n'est que la suite d'un sens droit et le sentiment prompt d'un esprit bien fait , VOLT. , Louis XIV, 25
L'abbé Dubos y prédit [dans un ouvrage] la séparation des colonies anglaises comme la suite nécessaire de la destruction de la puissance française dans l'Amérique septentrionale , VOLT. , Louis XIV, Écrivains, Dubos. Absolument.
Je ne trouve point que cela ait eu de suite , SÉV. , 433
Un succès qui n'a pas de suite n'est rien , VOLT. , Louis XIV, 19
Il y a des événements qui sont effet et cause à la fois ; il y a mille actions qui ne sont que des effets sans suite , VOLT. , Phil Newton, I, 7
Ah ! Bazile, mon ami, soyez le bien rétabli ; votre accident n'a donc point eu de suite ? , BEAUMARCH. , Barb. de Sév. III, 11
Cela peut avoir des suites, cela peut avoir des conséquences fâcheuses.
16Suites de couches, les phénomènes qui surviennent après un accouchement jusqu'au rétablissement.
En général, les suites des couches sont moins fâcheuses pour les femmes sauvages que pour les femmes civilisées , RAYNAL , Hist. phil. IX, 5
17Ordre, liaison.
Un songe interrompu, sans suite, obscur, confus , ROTR. , Vencesl. IV, 1
Qu'est-ce qui vous fait [vous, Fénelon] méconnaître et désavouer vos propres discours.... est-ce le plaisir de vous plaindre, ou le désir d'abattre un adversaire, ou le peu de suite de votre système ? , BOSSUET , Rép. d'un théologien, 2
Condamner avec moi les livres de Mme Guyon dans leur sens vrai, naturel, propre, unique, selon toute la suite du texte et la juste valeur des termes , BOSSUET , Rem. Réponse, VIII, VII, 30
Nous vous faisons, monsieur, des représentations sans suite, comme vous écrivez ; mais elles tendent toutes au même but , VOLT. , Cons. rais. à Bergier, 13
Ses yeux se couvraient d'un nuage, ses discours étaient contraints et sans suite , VOLT. , Zadig, ch. 7
Les premiers écrivent avec la même grâce, les autres avec plus de suite et plus de profondeur , CONDIL. , Conn. hum. II, 3
18Attention continue, persévérance.
Ma mère avait beaucoup de vertu et infiniment d'esprit de suite et de sens , SAINT-SIMON , 1, 20
Cette inconstance du coeur qui se lasse bientôt de lui-même, incapable de suite et d'uniformité , MASS. , Carême, Tiéd. 2
Quelle est cette bonne volonté renfermée au dedans de vous, qui n'a jamais de suite, qui ne conduit jamais à rien de réel, et n'a aucune démarche sérieuse de changement ? , MASS. , Carême, Lazare.
Mon frère s'est conduit dans cette affaire avec une suite que je n'osais attendre de sa légèreté naturelle , GENLIS , Mères riv. t. II, p. 260, dans POUGENS
Quel dommage qu'avec tant de générosité, d'agréments et d'esprit, Mme de Limous n'ait pas plus de suite dans les idées ! , GENLIS , Ad. et Th. t. I, p. 370, dans POUGENS
19Terme de perruquier. Suites, nombre de paquets de cheveux séparés, de diverses longueurs, pour former dans une perruque les différents étages, Dict. des arts et mét. Perruquier. 20Terme de poêlerie. Colonne formée par des bouts de tuyaux de tôle. 21Au plur. Se dit des opérations successives faites sur un même bain de teinture, pour obtenir des couleurs de plus en plus pâles. 22Terme de musique. Suites d'orchestre, nom donné à des fragments symphoniques. Les suites d'orchestre de Lachner. Première, deuxième suite de la Flûte enchantée. 23À la suite, loc. prép. Après. Ils arrivèrent à la suite les uns des autres, ou les uns à la suite des autres.
Patrocle et quelques chefs qui marchent à ma suite , RAC. , Iphig. v, 2
Il me semble que je suis réformé à la suite de M. le duc de Choiseul , VOLT. , Lett. à Mme de St-Julien, 6 avril 1777
Il n'y avait pas assurément de vanité à se mettre ainsi à la suite d'un amant préféré , STAËL , Corinne, x, 6 Fig.
Hymen.... Mène à présent à sa suite un notaire , LA FONT. , Herm.
De la manière dont les jeux et les plaisirs sont à votre suite, c'est proprement le carnaval que la vie que vous faites , SÉV. , 406
Que si vous voulez savoir quelle part peut avoir l'éloquence dans les discours chrétiens, saint Augustin vous dira qu'il ne lui est pas permis de paraître qu'à la suite de la sagesse , BOSSUET , Sermons, Parole de Dieu, 1
Quelle foule de maux l'amour traîne à sa suite ! , RAC. , Andr. II, 5
À la suite de quelqu'un, dans ce qui lui compose un entourage subordonné.
Elle [Mme de la Vallière] prit un autre parti, et demeura non-seulement à la cour, mais même à la suite de sa rivale , Mme DE CAYLUS , Souvenirs, p. 46, dans POUGENS
Être à la suite de la cour, suivre la cour partout où elle va.
Eugène était un homme d'une naissance basse, qui, après avoir professé la rhétorique avec quelque réputation, avait quitté les écoles, et s'était mis à la suite de la cour , FLÉCH. , Hist. de Théodose, IV, 35
Être à la suite d'un ambassadeur, être de son cortége. Être à la suite du tribunal, suivre le tribunal pour quelque affaire qu'on y a. Être à la suite d'une affaire, la poursuivre, et aussi être attentif à tout ce qui se passe dans le cours d'une affaire, en observer tous les incidents. Officier à la suite, officier qui attend son tour pour être mis en activité. Fig. Des esprits à la suite des esprits trop dociles, trop prêts à se laisser mener, à imiter, etc.
24De suite, loc. adv. L'un après l'autre.
Trois empereurs de suite Virent de leur fortune une assez prompte fuite , CORN. , Tite et Bérén. I, 1
La Russie a été gouvernée par cinq femmes de suite : Catherine, veuve de Pierre le Grand ; Anne, nièce de ce monarque ; la duchesse de Brunswick régente ; Élisabeth, et Catherine II , VOLT. , Louis XV, 33 Suivant un certain ordre. Ces livres, ces médailles ne sont pas de suite. Rangez-les de suite, bien de suite.
J'ai vu du sang, des morts, et n'ai rien vu de suite , CORN. , Hor. I, 3
Sans interruption. Il a marché deux jours de suite.
25Tout de suite, sur-le-champ, sans délai. Il faut que les enfants obéissent tout de suite. Envoyez-moi de l'argent tout de suite. Tout de suite se dit quelquefois comme de suite, signifiant sans interruption.
Il ne faut point d'autre livre que ces admirables lettres que je vous écris, je vous défie de les lire tout de suite , SÉV. , 210
Un abbé Trublet a imprimé qu'il ne pouvait lire un poëme tout de suite ; eh ! monsieur l'abbé, que peut-on lire, que peut-on entendre, que peut-on faire longtemps et tout de suite ? , VOLT. , Dict. phil. Vers et poés.
26Tout d'une suite, sans interruption, d'ensemble.
Je voudrais bien voir tout d'une suite ce que vous m'avez envoyé , BOSSUET , Lett. abb. 125
27Par suite, par une conséquence naturelle. On rejeta cet article du projet, et, par suite, toutes les dispositions qui s'y rapportaient. Il est aussi locution prépositive. Par suite des arrangements pris, vous serez payé. 28En suite de, voy. ENSUITE DE, qui est l'orthographe présentement suivie.
En suite de cette première faveur, je vous en requiers une seconde , BALZ. , Liv. v, lett. 7
Il ne faut pas confondre de suite et tout de suite : de suite veut dire l'un après l'autre ; tout de suite veut dire sans délai, sur-le-champ ; cependant il se prend quelquefois pour de suite ; mais de suite ne doit jamais se prendre pour tout de suite.
J'y vais de suite, pour j'y vais tout de suite, locution condamnée , GENLIS , Mém. t. v, p. 94, dans POUGENS
XIe s.
Cil ki prendra larun sans suite et sans cri , Lois de Guill. 5
XIIIe s.
Le banni de men four et le [la] sieute , DU CANGE , secta.
XIVe s.
Et auront [les religieux de N. D. du Bec] la sieute desdiz bois partout, en la maniere que nous l'avions et esploitions , DU CANGE , ib.
XVe s.
Si que là en droit fut jugié [Hue le dépensier] par pleine suite des barons et chevaliers à justicier , FROISS. , I, I, 24
Les six freres Gisebrest, tous six d'une opinion et d'une sieutte , FROISS. , II, II, 52
XVIe s.
Plustost le premier ciel perdra son mouvement, Plustost se confondra la suite universelle, Que ma foy se corrompe ou j'adore autre qu'elle , DESPORTES , Cléonice, XXXIII, Stances.
Trois jours de suite , MONT. , I, 107
Propos sans suitte , MONT. , I, 146
Erreur de grande suitte et prejudice , MONT. , I, 171
Ce party a eu la plus grande suitte et les sectateurs les plus nobles , MONT. , II, 230
Je modere, dit le juge, à un chapon et sa suite [abatis], que le bonhomme paiera demain en sa maison , DESPER. , Contes, LI
En poisson, n'y a suite en descendant, mais bien en montant, tant sur terre, que jusqu'à la bonde de la fosse du prochain estang , LOYSEL , 216
En dîsmeries d'Eglise, n'y a point de suite, mais bien en patrimoniale , LOYSEL , 266
Meubles n'ont point de suite [on ne peut les saisir en main tierce] par hypotheque, quand ils sont hors de possession du detteur , LOYSEL , 487
Bourse et argent n'a point de suite , LOYSEL , 491
On y a cotté l'ordre et la suite des temps , AMYOT , Solon, 56
Trainans après eulx grande suite de serviteurs et de satellites , AMYOT , ib.
Ceux qui estoient à sa suite [du duc d'Aumale fuyant le champ de bataille] Ne s'y endormirent point, Sauvant par heureuse fuitte Le moule de leur pourpoinct , Sat. Mén. les Tapisseries
Bourguig. seute, sutte ; du lat. secta, suite, de sequi (voy. SUIVRE).