SUGGESTION

Prononciation : su-gjè-stion ; en vers, de quatre syllabes
Nature : s. f.

1Insinuation mauvaise.
Allez avec celui [le démon] qui vous connaît, et dont vous avez suivi les suggestions , BOSSUET , Méd. sur l'Év. dern. sem. du Sauveur, 39e jour.
On dit même que ce fut lui [Ampharès], qui, plus que les deux autres, prêta l'oreille pour ce dessein aux suggestions de Léonide, et qui excita le plus contre Agis les éphores, au nombre desquels il était , ROLLIN , Hist. anc. Oeuvr. t. VII, p. 544, dans POUGENS
Tout ce qui se fait par la suggestion d'Asmodée , LESAGE , Diable boit. 1
2Il se dit quel quelquefois en bonne part. Les suggestions de la conscience. SUGGESTION, INSTIGATION. Ces deux mots ont de commun qu'ils attachent un sens mauvais à l'impulsion que l'on communique à autrui. Mais suggestion exprime quelque chose qui s'insinue ; et instigation, quelque chose qui aiguillonne. XIIe s.
Primes le requesis par ta vive parole, Puis après par tes letres, par suggestiun mole , Th. le mart. 86
Maintes foiz, si com nos avons dit, soffrons-nos defors grevals flaiaz, et dedens nos lasset la charneiz suggestions , Job, p. 452
XIVe s.
Si a ce esté par fausses et mauvaises sugestions , Bibl. des ch. 5e série, t. I, p. 82
XVIe s.
Il faut oster les princes, et affoiblir tellement la noblesse qu'ils ne puissent contredire au roi, et lui donner loi par suggestion et assistance des autres , D'AUB. , Hist. II, 109
Prov. suggestio ; espagn. sugestion ; du lat. suggestionem, de suggestum, supin de suggerere, suggérer.