SUCCESSEUR

Prononciation : su-ksè-seur
Nature : s. m.

1Celui qui succède à un autre dans une place, dans ses biens, dans son commerce, dans sa profession.
Quand sa monarchie [d'Alexandre] sera établie, elle périra, et sera divisée en quatre parties.... et ses successeurs n'égaleront jamais sa puissance , PASC. , Proph. 26, éd. FAUGÉRE.
Torricelli était mathématicien du duc de Florence, et successeur de Galilée, qui mourut en 1642 , ROLLIN , Hist. anc. XXVI, 3, 4
Les grandeurs ont leur cours ; vous succédez à d'autres ; Mais d'autres quelque jour seront vos successeurs , J. B. ROUSS. , Odes, III, 9
On sait assez combien la présence d'un successeur est odieuse, et à quel point la puissance suprême est jalouse , VOLT. , Phil. Hist. établ. christ. 20
2Il se dit de l'amant, du mari qui succède à un autre amant, à un autre mari.
Quoi ! je lui donnerais [à Hector] Pyrrhus pour successeur ! , RAC. , Andr. III, 8
3Fig. Celui qui est capable de tenir la place de l'homme après qui il vient.
L'ami, le compagnon, le successeur d'Alcide , RAC. , Phèdre, II, 2
Ces vengeurs trouveront de nouveaux défenseurs, Qui, même après leur mort, auront des successeurs , RAC. , Brit. IV, 3
C'est ainsi que M. d'Alembert s'était montré, à trente-deux ans, le digne successeur de Newton, en résolvant le problème de la précession des équinoxes , CONDORCET , d'Alembert.
XIIe s.
Deus [Dieu] rove les apostles, e que lur successur E tut cil qui laburent el champ nostre Seignur, Ne seient dechacié n'osté de lur tenur , Th. le mart. 77
E coment vus quereie ne mal ne deshonur, Cui jo tienc, e dei faire, pur rei e pur seignur E de tut le reaume e rei e succesur ? , ib. 129
XIVe s.
Mes successors, dit-il, te fera droit avoir , Girart de Ross. 2981
Se vous creez homme qui soit digne d'estre successeur à Romulus , BERCHEURE , f° 12, verso.
XVIe s.
Maintenant chacun croit que vous estes successeur de leur prudence et eloquence , D'AUB. , Hist. II, 250
De mesmes apparences, de mesme cerimonie estoit servy mon predecesseur [roi], et le sera mon successeur , MONT. , I, 334
Provenç. successor ; espagn. sucesor ; ital. successore ; du lat. successorem ; de succedere, succéder.