SUBSTITUT

Prononciation : sub-sti-tu ; le t ne se lie pas
Nature : s. m.

1Celui qui tient la place ou qui exerce les fonctions d'un autre, en cas d'absence ou d'empêchement.
Combien d'animaux ravissants, par les griffes desquels il vous faudra passer, sergents, procureurs, avocats, greffiers, substituts, rapporteurs, juges et leurs clercs ! , MOL. , Fourber. II, 8
Chacun sait ce qui arrive quand le roi se donne des substituts , J. J. ROUSS. , Contr. III, 6
2Particulièrement, magistrat chargé de remplacer au parquet le procureur général, ou le procureur de la république. XIVe s.
Pasqual Martin son procureur alloué et substitut general , Charte, dans Arch. nat. jj84, p. 498
XVe s.
Le substitut ou assesseur de notre procureur , DU CANGE , accessor.
Provenç. sustituit ; espagn. substituto ; ital. sostituto ; du lat. substitutus, de substituere, substituer.