SUBREPTION

Prononciation : su-brè-psion ; en vers, de quatre syllabes
Nature : s. f.

Surprise faite à un supérieur ; grâce obtenue sur un faux exposé.
Pour fermer la voie de la subreption , PATRU , Plaidoyers, 15 Moyens d'obreption et de subreption, moyens par lesquels on cherche à prouver que des lettres obtenues en chancellerie sont obreptices et subreptices.
Lat. subreptionem (voy. SUBREPTICE).