SUBDIVISION

Prononciation : sub-di-vi-zion ; en vers, de cinq syllabes
Nature : s. f.

Division d'une des parties d'un tout déjà divisé.
La subdivision est ce qui perd presque tous les partis, particulièrement quand elle est introduite par cette sorte de finesse qui est directement opposée à la prudence , RETZ , Mém. t. III, liv. IV, p. 63, dans POUGENS
Un seul article raisonné sur un objet particulier de science ou d'art renferme plus de substance que toutes les divisions et subdivisions qu'on peut faire des termes généraux , D'ALEMB. , Disc. prélim. Encycl. Oeuv. t. I, p. 246
De là le parti qu'il [Aristote] a pris d'assurer sa marche par le doute, de l'éclairer par l'usage fréquent des définitions, des divisions et subdivisions , BARTHÉL. , Anach. ch. 64 On dit aussi sous-division.
XVIe s.
En ce peu que j'ay eu à negocier entre nos princes, en ces divisions et subdivisions qui nous deschirent aujourd'huy , MONT. , III, 237