STRUCTURE

Prononciation : stru-ktu-r'
Nature : s. f.

1Manière dont un édifice est bâti.
Superbes monuments de l'orgueil des humains, Pyramides, tombeaux dont la noble structure A témoigné que l'art, par l'adresse des mains Et l'assidu travail, peut vaincre la nature.... , SCARRON , Sonnet.
Remettons-nous devant les yeux la structure du temple, où était le lieu très saint, le saint des saints.... , BOSSUET , Méd. sur l'Év. la Cène, 78e jour.
Si le propriétaire occupe lui-même sa maison, il sera aisé d'en savoir la valeur ou par les louages précédents, ou par le contrat d'achat, ou par l'estimation qu'on en fera par rapport à sa situation, au nombre de ses étages, à la solidité de sa structure , VAUBAN. , Dîme, p. 75
De tous ses amis morts un seul ami resté Le mène en sa maison de superbe structure ; C'était un riche abbé, fou de l'architecture , BOILEAU , Art poét. IV
Qu'on observe la légèreté de leur vol [des oiseaux], la douceur de leur chant, l'admirable structure de leurs nids , MÉZENGUI , Hist. abrég. de l'anc. testam. 5e jour. Par extension.
Ce grand et superbe ouvrage [le monde] N'est point pour l'homme un langage Obscur et mystérieux ; Son admirable structure Est la voix de la nature Qui se fait entendre aux yeux , J. B. ROUSS. , Odes, I, 2
2Plus rarement, l'action de bâtir.
Un trésor de charité, où les pauvres trouvaient des ressources journalières à leurs misères, et l'Église, des moyens pour fournir à la structure de ses temples, à la décoration de ses autels et à l'entretien de ses ministres , MASS. , Conf. us. des reven. ecclésiast.
3Arrangement mécanique d'une substance minérale, d'une roche. 4La structure d'un corps vivant, animal ou végétal, l'arrangement des diverses parties de ce corps.
À la grande connaissance qu'il avait de l'anatomie, il joignait le talent d'imaginer heureusement les usages des structures , FONTEN. , Tauvry.
L'animal n'a certains besoins que parce qu'il a une certaine structure, et il ne mène un certain genre de vie que parce que ce genre de vie est le résultat nécessaire de sa structure , BONNET , Oeuv. mêl. t. XVIII, p. 187, dans POUGENS
Les éléphants ne nous paraissent d'une structure si étrange que parce que nous les voyons séparés des végétaux.... , CHATEAUB. , Gén. I, v, 9, note. Particulièrement, en langage anatomique, mode a arrangement qui appartient aux corps organisés, et grâce auquel ils sont composés de parties élémentaires multiples et diverses par leur nature.
5Fig. La structure d'un discours, d'une phrase, la disposition, l'arrangement des parties d'un discours, d'une phrase.
Le choix et l'arrangement des mots, la structure et l'harmonie de la composition, la grandeur modeste des pensées [dans une ode de Chapelain] , BALZ. , liv. VIII, lett. 15
En la mauvaise structure il y a toujours quelque chose à ajouter, ou à diminuer, ou à changer, non pas simplement pour le lieu, mais pour les mots , VAUGEL. , Rem. t. II, p. 1051
XVIe s.
La fortune m'a faict grand desplaisir d'interrompre la belle structure du Pont-Neuf de nostre grande ville, et m'oster l'espoir, avant mourir, d'en veoir en train l'usage , MONT. , IV, 7
Aux endroits où elle [l'alcyon] veoid que sa structure [de son nid] se desment et se lasche pour les coups de mer , MONT. , II, 198
Lat. structura, de struere, construire.