STRATIFICATION

Prononciation : stra-ti-fi-ka-sion
Nature : s. f.

1Action de disposer par couches, de placer les unes sur les autres des couches successives de diverses substances. Opération métallurgique ou chimique qui consiste à exposer divers corps à leur action respective, en les disposant lit par lit ou couche par couche ; c'est ainsi que l'on convertit le fer en acier, en faisant chauffer des couches de barreaux de fer que l'on a eu le soin de séparer par autant de couches d'un cément dont le charbon fait la base. 2Terme de géologie. Disposition par couches.
Des albâtres, des schistes micacés et des gneiss, dont la stratification est indubitable , SAUSSURE. , Voy. aux Alpes, t. VI, p. 242, dans POUGENS Stratification discordante, se dit des couches de roches, quand une série est placée sur une autre série, de telle sorte que le plan de la partie supérieure repose sur la tranche de la partie inférieure.
3Terme d'anatomie. Disposition par couches des tissus dans certains organes. 4Se dit aussi d'une certaine disposition donnée aux graines dont on veut conserver la faculté germinative ; c'est un semis provisoire dans un vase : alternativement une couche de graines et une couche de terre. Stratifier.