STRAPONTIN

Prononciation : stra-pon-tin
Nature : s. m.

1Siége garni que l'on met sur le devant dans les carrosses coupés ou aux portières dans les grands carrosses, et qui peut se lever et s'abaisser.
À six heures donc, on monte en calèche ; le roi, Mme de Montespan, Monsieur, Mme de Thianges, et la bonne d'Heudicourt sur le strapontin , SÉV. , 29 juil. 1676
Un carrosse.... avec ses coussins et un strapontin rempli de plumes , Lett. etc. de Colbert, VII, 381
2Il se dit d'un siége supplémentaire dans quelques voitures publiques et dans les théâtres. On disait autrefois estrapontin :
Les prétentions et l'indécision firent ôter l'estrapontin de son carrosse [de Louis XV enfant] pour n'y laisser que les deux fonds , SAINT-SIMON , 435, 53
XVIe s.
Il va coucher sur ung strapontin, tout vestu, en ses tranchées , CARL. , VII, 13
Ital. strapontino, qui n'est pas dans le Dictionnaire de la Crusca. STRAPONTIN. - ÉTYM. Ajoutez : Rabelais a dit transpontin au lieu de strapontin :
Pantagruel, tenant ung Heliodore grec en main, sus ung transpontin on bout des escoutilles sommeilloyt , RAB. , Pant. IV, 63