STENTOR

Prononciation : stan-tor
Nature : s. m.

1Nom d'un guerrier grec au siége de Troie, dont la voix était si éclatante qu'elle faisait plus de bruit que celle de cinquante hommes. Fig. et familièrement. Une voix de stentor, une voix forte et retentissante.
Le roi des animaux se mit un jour en tête De giboyer ; il célébrait sa fête.... Pour réussir dans cette affaire, Il se servit du ministère De l'âne à la voix de stentor , LA FONT. , Fabl. II, 19
L'huissier priseur est obligé d'avoir un crieur à gages, un stentor.... les paix là ! du stentor enroué surmontent à peine le bruit confus de la multitude , MERC. , Tabl. de Paris, ch. 454
2Un des noms de l'alouate, dit aussi singe hurleur. Pourquoi l'Académie n'écrit-elle pas Stentor avec une majuscule, comme elle fait dans ces phrases : C'est une Agnès ; C'est un Crésus ; Je ne suis pas un Oedipe ?