SPIRITUELLEMENT

Prononciation : spi-ri-tu-è-le-man
Nature : adv.

1Avec le caractère d'esprit, immatériellement.
Presque tous les philosophes confondent les idées des choses, et parlent des choses corporelles spirituellement et des spirituelles corporellement , PASC. , Pens. I, 1, éd. HAVET.
Quelque spirituellement qu'on médite, chacun médite en sa langue , FONTEN. , Frag. Rais. hum. Oeuvr. t. IX, p. 295, dans POUGENS.
2En esprit. Communier spirituellement avec le prêtre.
Quiconque hait la vérité et les lois immuables qu'elle nous donne, il tue spirituellement la justice et la sagesse éternelle qui est venue nous les apprendre , BOSSUET , Sermons. Haine de la vérité, 1
3Au sens spirituel.
C'était le cas d'interpréter spirituellement, selon la règle de saint Augustin, ce qui paraissait porter au mal , BOSSUET , Var. XIV, 100
4Avec esprit.
Ce n'est pas toujours par une métaphore qu'on s'exprime spirituellement ; c'est par un tour nouveau, c'est en laissant deviner sans peine une partie de la pensée , VOLT. , Dict. phil. Esprit.
XIIIe s.
Nous creons que li drois du pere et de le [la] mere li soit descendus temporelment, et par le baptesme, li heritage de paradis esperituelment , BEAUMANOIR , XX, 8
Ne li enfant ne sunt pas bon qui desobeissent à lor mere, et sainte Eglise est nostre mere esperituelment , BEAUMANOIR , XLVI, 11
XVIe s.
Il transferoit à la chair et au monde les choses qui sont spirituellement dites du regne spirituel de Jesus-Christ , CALV. , Inst. 880
Spirituelle, et le suffixe ment ; provenç. espiritalment ; cat. espiritualement, espagn. espiritualmente. SPIRITUELLEMENT. Ajoutez : 5Dans le domaine spirituel.
Je crois que votre emploi est à l'abri d'un nouveau règlement ; je vous prie de m'en instruire ; je suis un vrai frère, je m'intéresse à vous spirituellement et temporellement , VOLT. , Lett. à Damilaville, 15 déc. 1765
Ajoutez : XIIe s.
Mes angelinement [comme un ange] [saint Nicolas] alout Là où besoinos l'apelout ; Tut savoit espiritelment , WACE , Saint Nicholas, V. 488
XIVe s.
Et spirituelment à parler, les meilleurs nouvelles c'on puist dire à personne devote, si sont quant on li dit que Dieu veult habiter avecques li , Miracles de Notre Dame par personnages, Paris, 1876, p. 206