SPHINX

Prononciation : sfinks'
Nature : s. m.

1Monstre de la Fable, que Junon en colère suscita contre la ville de Thèbes pour affliger le pays ; les poëtes lui donnent la tête et le sein d'une fille, le corps d'un lion et les ailes d'un aigle ; il proposait une énigme et dévorait ceux qui ne la devinaient pas.
On t'a parlé du sphinx dont l'énigme funeste Ouvrit plus de tombeaux que n'en ouvre la peste , CORN. , Oedipe, I, 4 Fig.
Deviner l'énigme du sphinx, ou bien en être dévoré , BEAUMARCH. , Mère coupable, II, 18
2Terme de sculpture. Figure de sphinx sans ailes.
Au haut de chaque rampe un sphinx aux larges flancs Se laisse entortiller de fleurs par des enfants , LA FONT. , Psyché, I, p. 103
3Terme d'histoire naturelle. Genre de papillons. Autrefois sphinx était du féminin, conformément au grec qui fait ce mot féminin, car le sphinx était une femme. La sphinx, le P. VANSLEB, Nouv. relation, p. 144. En grec, mot d'origine étrangère (Hésiode a à l'accusatif), mais assimilé par les Grecs à, serrer, étouffer. SPHINX. Ajoutez : 4Fig. Ce qui est mystérieux.
Nouveau sphinx, la vie abandonnera le secret de sa destinée à qui saura le lui ravir au prix d'une lutte acharnée , G. DE SAPORTA , Rev. des Deux-Mondes, 1er déc. 1871, p. 616
Ajoutez : Voici un exemple où sphinx est du féminin :
Dans le voisinage de la cité de Thèbes, s'était posé sur un rocher élevé un horrible monstre au visage de femme et au corps de lion.... et la respiration de cette sphinx, empoisonnant l'air pur du ciel, répandait dans leurs demeures une peste affreuse , les Dieux et les héros, contes mythologiques, trad. de l'anglais de G. COX par F. Baudry et E. Delerot, Paris, 1876, p. 35