spherule

Prononciation : sfé-ru-l'
Nature : s. f.

1Petite masse sphérique.
Ayant versé une grosse goutte de mercure dans une assiette de porcelaine, je l'écrasai et en formai un grand nombre de petites sphérules , RUMFORD , Instit. Mém. scienc. 1807, 2e sem. p. 99
2Terme de botanique. Nom donné par Willdenow à un réceptacle arrondi, oblong ou conique, s'ouvrant au sommet par des fentes ou des pores, et répandant des séminules mucilagineuses sous forme d'une gelée que la sécheresse réduit en une poudre très fine : exemple, certaines hypoxylées (LEGOARANT). C'est aussi le nom donné aux corpuscules oblongs placés dans la rosette de certaines mousses, et que l'on croit être des sortes de bulbilles. Diminutif de sphère.