SOUTENABLE

Prononciation : sou-te-na-bl'
Nature : adj.

1Qui peut être soutenu par de bonnes raisons.
Si le sens nouveau que vous [Fénelon] donnez au concile de Trente est soutenable , BOSSUET , Rép. d'un théologien, Préambule.
La proposition que M. Régis prétend prouver dans le chapitre 30 du troisième tome de sa philosophie, et par laquelle il le finit, n'est pas soutenable , MALEBR. , Rech. vér. Rép. à Régis, ch. 1
Quoique, à vrai dire, cette opinion soit bien peu soutenable , BIOT , Inst. Mém. scienc. 1812, 1er sem. p. 322
2Qui se peut endurer.
Je n'osais penser.... je trouvais partout une sensibilité si vive, que mon état n'était pas soutenable , SÉV. , 13 sept. 1684
Le joug en est-il devenu plus pesant et moins soutenable ? , BOURD. , Pensées, t. II, p. 442
La magnificence des habits n'était pas soutenable avec sa figure , HAMILT. , Gramm. 7
3En termes de guerre. Ce poste n'est pas soutenable. On dit plutôt aujourd'hui : ce poste n'est pas tenable. XVIe s.
Si paravant ilz l'avoient esprouvé non soustenable en armes, encore le trouverent ilz lors plus redoutable en sa robbe longue consulaire , AMYOT , Marcell. 37
Soutenir.