SOUTADO

Prononciation : sou-ta-do
Nature : s. m.

Populairement et par plaisanterie, cigare d'un sou, par allusion au colorado, etc.
Étant donné le jour des Morts, à la porte du cimetière Montparnasse, et l'affluence des visiteurs, Dieu sait la quantité de soutados jetés par ceux-ci, le scandale causé par celui qui les ramassait [vêtu d'une blouse courte et d'un pantalon sans fond] , Gaz. des Trib. 14 nov. 1875, p. 1098, 4e col.