SOULEUR

Prononciation : sou-leur
Nature : s. f.

Terme familier. Frayeur subite, saisissement. Vous lui avez causé bien des souleurs.
Après lui avoir donné la souleur [à la maréchale de Boufflers], je lui contai ce qui s'était passé , SAINT-SIMON , 475, 86
XIIIe s.
Il le trova en terre deserte en leu [lieu] de paour et de grant souleur [vastae solitudinis] , Psautier, f° 187
XVIe s.
Les frayeurs, les souleurs des sinistres oiseaux , R. BELLEAU , Poésies, t. I, p. 13, dans LACURNE
Elle arme la faible jeunesse, Pendue au col, de hardiesse Contre les souleurs de la nuict , R. BELLEAU , ib. p. 69
Dérivé du lat. solus, seul (voy. ce mot). Le sens propre est solitude ; d'où crainte.