SOUFRER

Prononciation : sou-fré
Nature : v. a.

1Enduire, pénétrer de soufre. Soufrer des allumettes. 2Soufrer une étoffe, la passer sur la vapeur de soufre. 3Soufrer du vin, donner l'odeur de soufre au tonneau en y brûlant une mèche soufrée.
Soufrer, mécher ou muter les vins, c'est les imprégner d'une vapeur sulfureuse, qu'on obtient par la combustion de mèches soufrées , GENLIS , Maison rust. t. III, p. 293, dans POUGENS
4Soufrer la vigne, y répandre du soufre en poudre au moyen d'une espèce de soufflet fait exprès. XIIIe s.
Totes ewes salées et soufrées et de mer valent à maladies froides et moistes , ALEBRANT , f° 9
Soufre.