soudainete

Prononciation : sou-dè-ne-té
Nature : s. f.

Qualité de ce qui est soudain.
Les beautés du sublime... enlèvent l'âme, et se font sentir à tout le monde avec la soudaineté des éclairs , LA FONT. , Psyché, I, p. 102
Comment, dit-il, peindre un poëte [la Fontaine] qui souvent semble s'abandonner comme dans une conversation facile ; qui, citant Ulysse à propos des voyages d'une tortue, s'étonne lui-même de le trouver là ; dont les beautés paraissent quelque fois une heureuse rencontre, et possèdent, pour me servir d'un mot qu'il aimait, la grâce de la soudaineté ? , CHAMFORT , Éloge de la Font. 2e part.
Nous avons un gouvernement pré-existant, un roi pré-existant, des préjugés pré-existants ; il faut, autant qu'il est possible, assortir toutes ces choseslà à la révolution et sauver la soudaineté du passage , MIRAB. , Collection, t. II, p. 148
XVIe s.
Il avoit desfait l'un par tardité, et l'autre par soudaineté , AMYOT , Lucull. 35
Ordinairement la soudaineté et facilité ne peult donner une fermeté perdurable ny une beaulté parfaitte à l'oeuvre , AMYOT , Péric. 26
L'homme froid et posé ne peut venir à la soudaineté , le Prince de Machiavel, p. 162, dans LACURNE
Soudain. SOUDAINETÉ. - HIST. Ajoutez : XIIIe s.
Et esmerveilleront el sodeineté del santé nient espoirée , Bible, dans POUGENS, Archéol. franc. t. I, p. 218