SOUDAINEMENT

Prononciation : sou-dè-ne-man
Nature : adv.

D'une manière soudaine. Il mourut soudainement.
Il faut qu'on la retire, et que soudainement On la fasse sans bruit porter au monument , TRISTAN , M. de Chrispe, V, 10
XIIIe s.
Et lors le prisent et leverent et le misent en son lit, et fisent entendant au peuple qu'il estoit mors soudainement , Chr. de Rains, p. 16
XIVe s.
Nous disons aucunes choses estre voluntaires, qui sont faites ou aviennent soudainement , ORESME , Éth. 63
XVe s.
Quand les François virent sur eux ces Anglois si soudainement, si furent tous esbahis , FROISS. , I, I, 327
XVIe s.
Il advint que le soleil eclipsa soudainement , AMYOT , Péric. 67
Bois et matiere propre à prendre feu soubdainement , MONT. , II, 38
Soudaine, et le suffixe ment ; provenç. sopdanamen.