SOUAGE

Prononciation : sou-a-j'
Nature : s. m.

Terme d'art du moyen âge. Moulure, sorte de boudin enroulé autour du pied des pièces d'orfévrerie, tantôt simple, tantôt double, quelquefois triple.
Les souages étaient souvent verrés, c'est-à-dire qu'ils se détachaient par la dorure sur l'argent , DE LABORDE , Émaux, p. 501
XIVe s.
Une paire de bacins à laver, - et ont lesdits bacins souage par dessus au dehors pour les tenir , DE LABORDE , Ém. p. 501