SORTE

Prononciation : sor-t'
Nature : s. f.

1Espèce, genre.
Toute sorte de biens comblera nos familles , MALH. , II, 1
Encore impunément nous souffrons en tous lieux, Leur dieu seul excepté [des chrétiens], toutes sortes de dieux , CORN. , Poly. IV, 6
On souffre aux entretiens ces sortes de combats, Pourvu qu'à la personne on ne s'attaque pas , MOL. , Fem. sav. IV, 3
Il n'y a sorte de bien que ce ministre n'en dise , SÉV. , 533
La duchesse de Chaulnes vous dit des sortes de choses fort bonnes, surtout à M. de Grignan , SÉV. , 13 déc. 1688
Quand on a goûté la sorte d'agrément de votre esprit.... il n'est pas aisé de vous effacer , SÉV. , à Moulceau, 24 oct. 1687
On dit que cette femme [la marquise de Grana] parle cinq ou six sortes de langues , Mme DE VILLARS , Lett. 26 mai 1680
Marius prit toutes sortes de gens dans les légions, et la république fut perdue , MONTESQ. , Esp. XI, 18
Je ne crains pour lui [Turgot] que deux choses, les financiers et la goutte ; ce sont deux terribles sortes d'ennemis , VOLT. , Lett. Mme du Deffant, 19 avr. 1775 Un homme de sa sorte, de votre sorte, se dit par mépris ou par estime, en mal ou en bien.
On en doit pourtant croire un homme de ma sorte , HAUTEROCHE , Bourg. de qual. IV, 7
Il a commencé par dire de soi-même un homme de ma sorte ; il passe à dire un homme de ma qualité , LA BRUY. , VI
Avec des gens de sa sorte il ne faut pas que ceux de la vôtre y regardent de si près , SAURIN , Moeurs du temps, sc. 15
De la première sorte, du premier ordre, excellent.
Considérée comme harmonie, la cloche a indubitablement une beauté de la première sorte, celle que les artistes appellent le grand , CHATEAUBR. , Gén. IV, I, 1
Terme de commerce. Mettre par sorte, assortir.
2Avec de et un substantif, sorte se dit d'une chose dont le caractère n'est pas net ou complet.
Rodogune se présente à Votre Altesse avec quelque sorte de confiance , CORN. , Rodog. à Monseigneur le Prince
Mme de Coulanges m'écrit au retour de St-Germain ; elle est toujours surprise de la sorte de faveur de Mme de Maintenon , SÉV. , 441
Il est bien juste qu'après avoir pris une idée qui vous appartient, je vous en rende quelque sorte d'hommage , FONTEN. , Dial. à Lucien.
3Quelque sorte de temps, un certain espace de temps.
Dites-moi si Mlle de Grignan est pour quelque sorte de temps à Gif , SÉV. , 26 juin 1689 À toutes sortes d'heures, à quelque heure que ce soit.
Il sortait souvent de son palais à toutes sortes d'heures, pour s'instruire par lui-même de la vérité , COMTE DE CAYLUS , Contes orient. Oeuvr. t. VIII, p. 12, dans POUGENS
4Façon, manière.
J'entendis son propos qui fut de cette sorte.... , RÉGNIER , Sat. XII
Vous, mademoiselle, qui savez tout ce qui se passe en mon esprit, je vous supplie très humblement de lui dire [à une dame] de quelle sorte elle y est, et avec quel ressentiment et quelle véritable affection je paye l'honneur qu'elle me fait , VOIT. , Lett. 28
Toutes deux de même sang, Traitez-nous de même sorte , LA FONT. , Fabl. VII, 17
Ayant parlé de cette sorte, Le nouveau saint ferma sa porte , LA FONT. , ib. VII, 3
Rappelez dans votre mémoire.... de quelle sorte on les a décriés et noircis [les jansénistes] dans les chaires et dans les livres , PASC. , Prov. III
Tous les peuples du monde seraient réduits à une sorte seule d'habits et d'aliments , FÉN. , Exist. I, 11
Mme de Grignan changea cette maxime [nous n'avons pas assez de force pour suivre toute notre raison, LA ROCHEFOUCAULD, ] de cette sorte : nous n'avons pas assez de raison pour employer toute notre force , CONDIL. , Art d'écr. II, 5 De telle sorte, de telle manière, tellement. Il a agi de telle sorte qu'il a perdu sa place. De bonne sorte, de la bonne sorte, de la bonne manière, convenablement, comme il faut.
Sans bruit ; ne faisons rien que de la bonne sorte , MOL. , l'Ét. III, 13
Tout s'est-il, ces deux jours, passé de bonne sorte ? , MOL. , Tart. I, 5
J'ai voulu m'en instruire de bonne sorte , PASC. , Prov. V
Familièrement. De la bonne sorte, sévèrement. Je l'ai traité de la bonne sorte. Parler à quelqu'un de la bonne sorte. Avec ne.... que...., de la bonne sorte signifie pas trop.
Il ne se fit prier [d'être roi] que de la bonne sorte , LA FONT. , Fabl. X, 14
Je ne m'y fie encore que de la bonne sorte , MOL. , Fourber. III, 1
En quelque sorte, jusqu'à un certain point, pour ainsi dire.
5De la sorte, en la sorte, loc. adv. Ainsi, de cette manière.
Dieux ! verrons-nous toujours des malheurs de la sorte ? , CORN. , Hor. III, 6
Ceux qui en useraient de la sorte , PASC. , Prov. XVIII
Nous aurions raison de lui dire : Seigneur, vous me donnez une règle à laquelle je ne puis me joindre, dont je ne puis pas même approcher ; aussi n'en est-il pas de la sorte , BOSSUET , 1er sermon, Dim. de la Passion, 1
On voit que la douleur, si je puis parler de la sorte, vous a nourrie, et que les affections ne font que vous consoler , D'ALEMB. , Portr. de Mlle l'Espinasse
6De sorte que, en sorte que, conj. qui lie par forme d'explication.
En sorte que, comme l'âme élève le corps à elle en le gouvernant, elle est abaissée au-dessous de lui par les choses qu'elle en souffre , BOSSUET , Hist. II, 6
Il fit en sorte que plusieurs choses nécessaires manquèrent à Philoclès dans cette entreprise , FÉN. , Tél. XII
N'y aurait-il point moyen de tirer des choses plus de bien que de mal, et de disposer son imagination de sorte qu'elle séparât les plaisirs d'avec les chagrins et ne laissât passer que les plaisirs ? , FONTEN. , Bonheur En sorte de, avec l'infinitif, même sens.
Fais en sorte D'amuser un moment le vieillard à la porte , LEGRAND , Foire de St-Laurent, sc. 21
7En quelque sorte, loc. adv. Presque, pour ainsi dire. C'est en quelque sorte au hasard que je dis cela. 1. De sorte que, en sorte que gouvernent le subjonctif quand c'est d'un but à atteindre qu'il s'agit : Faites en sorte, faites de sorte que vous arriviez avant moi ; et l'indicatif, quand c'est d'un résultat obtenu ou à obtenir qu'il s'agit : Il fait de sorte ou en sorte qu'il arrivera à temps ; il a travaillé en sorte ou de sorte qu'il a été le premier dans sa classe. 2.
Toute sorte se met d'ordinaire avec le singulier, comme, je vous souhaite toute sorte de bonheur, et toutes sortes avec le pluriel, comme, Dieu nous préserve de toutes sortes de maux , VAUGEL. , Rem. t. I, p. 209, dans POUGENS Cette remarque est conforme à l'usage habituel. Cependant rien n'empêche de dire : toute sorte de maux, et même toutes sortes de bonheur, sans dommage pour la grammaire ou pour le sens.
3. Dans les phrases où sorte est employé, il ne détermine pas l'accord du verbe ; cet accord est déterminé par le substantif qui suit : Toute sorte de livres ne sont pas bons. Cependant il n'y a aucune faute à faire accorder le verbe avec sorte, et on en peut voir un exemple dans Malherbe au commencement du n° 1. 4.
Une sorte de fruit qui est mûr en hiver ; une sorte de bois qui est fort dur , DUCLOS , Oeuvr. t. IX, p. 123 De même on dira : il n'y a sorte de soins qu'il n'ait pris.
XIVe s.
Queurent [courent] li pieton à granz sortes Assaillir les murs et les portes , G. GUIART , t. II, p. 126
XVe s.
Nous sommes gens de plusieurs sortes qui demandons les armes et les aventures , FROISS. , II, III, 19
Que l'ayde qui luy avoit esté faicte avoit esté faicte en mauvaise sorte , COMM. , III, 7
Je fus servy passablement Selon mon estat et ma sorte , VILLON , Ball. des écoutants.
Ne l'esperit ne fait sa sorte [société] Nulle fois avec chose morte , E. DESCH. , Poésies mss. f° 425
Quant il entendi la renommée de l'estranger, luy qui de longue main avoit desiré et quis de trouver parti et sorte pour faire armes, se delibera d'executer à celle fois ce que tant avoit desiré , O. DE LA MARCHE , Mém. I, p. 243, dans LACURNE
XVIe s.
Il leur est deffendu de rongner jamais leurs ongles ; de sorte que ilz leur deviennent croches comme rancons , RAB. , Pant. V, 18
Un homme de sa sorte , MONT. , I, 17
Cent mille sortes d'herbes , MONT. , I, 31
Une estude fournie de toute sorte de livres , MONT. , I, 57
L'un dit d'une sorte, et l'autre d'une autre , LANOUE , 158
En ceste sorte, peu à peu, de disciples ilz deviennent maistres , LANOUE , 494
Il n'y avoit sorte de combat à laquelle il reculast, ni à laquelle il fust peu exercité , AMYOT , Marcell. 2
Il n'est pas dit que les gens de vertu ne puissent, en quelque sorte que ce soit, jamais accepter ny prendre rien de leurs amis , AMYOT , Arist. 2
Chascun demande sa sorte , COTGRAVE ,
Bourg. sote ; ital. sorta ; du lat. sortem, dans le sens de manière d'être, condition. SORTE. Ajoutez : 8Terme de commerce. En sorte ou en sortes, en grains. Gomme en sorte. Manne en sorte, par opposition à manne en larmes.