sordidite

Prononciation : sor-di-di-té
Nature : s. f.

1État de ce qui est sordide, sale.
La chambre de la reine et des enfants offrait la même sordidité , LAMARTINE , cité dans LEGOARANT
2Mesquinerie, ladrerie.
Devant un avare, sa dureté et sa sordidité n'est plus [dans notre bouche] qu'une sage modération et une bonne conduite domestique , MASS. , Avent, Épiphan.
Sordide. SORDIDITÉ. Ajoutez : - HIST. XVIe s.
Le prince doibt eviter deux choses : l'injustice et la sordidité, en conservant le droict envers tous et l'honneur pour soy , CHARRON , Sagesse, III, 2