SONNET

Prononciation : so-nè ; le t ne se lie pas ; au pluriel, l's se lie : des so-nè-z ingénieux ; sonnets rime avec trai
Nature : s. m.

Ouvrage de poésie composé de quatorze vers distribués en deux quatrains sur deux rimes seulement et en deux tercets.
On dit, à ce propos, qu'un jour ce dieu bizarre [Apollon], Voulant pousser à bout tous les rimeurs françois, Inventa du sonnet les rigoureuses lois.... , BOILEAU , Art p. II
Les sonnets sont beaucoup plus à la mode en Italie que chez nous , FONTEN. , Manfredi.
Il est très faux que ce sonnet [Tonne, frappe, il est temps, rends-moi guerre pour guerre....] soit de Des Barreaux ; il était très fâché qu'on le lui imputât ; il est de l'abbé de Lavau, qui était alors jeune et inconsidéré , VOLT. , Louis XIV, Écrivains, des Barreaux.
Le Misanthrope pensa être sifflé dans la critique du sonnet, parce que le parterre avait eu la bêtise d'en applaudir les vers, et l'auteur l'imprudence de ne pas le prévenir que les vers étaient mauvais , D'ALEMB. , Éloges, Mariv. note 11
Le sonnet est peut-être le cercle le plus parfait qu'on ait pu donner à une grande pensée, et la division la plus régulière que l'oreille ait pu lui prescrire , MARMONTEL , Oeuv. t. V, p. 292
Aimerais-tu les fleurs, les prés et la verdure, Les sonnets de Pétrarque et le chant des oiseaux ? , A. DE MUSSET , la Nuit d'oct.
Pendant six mois, je n'ai guère vécu que de sonnets : au déjeûner un sonnet, au dîner deux sonnets, sans compter les rondeaux ; toujours des sonnets, partout des sonnets , REYBAUD , Jérôme Pâturot, I, 1
XVIe s.
Estant le sonnet d'italien devenu françois, comme je croy, par Mellin de Sainct Gelais , DU BELLAY , II, II, verso.
Sonnets que nous tirasmes des Italiens, mot toutesfois qu'ils tiennent de nostre ancien estoc , PASQ. , Rech. VII, p. 611, dans LACURNE
Ital. sonetto, sonnet.
Sonnet vient de l'italien ; mais l'ancien français avait sonet au sens de chanson, chansonnette : XIIIe siècle, Chantecler lors s'aseüra, De la joie un sonet chanta , Ren. 1560 Le provençal avait sonet au même sens. C'est sans doute de cet ancien sonet des Français et des Provençaux que les Italiens ont tiré leur sonetto. Sonet est un diminutif de son.