SOMMER

Prononciation : so-mé
Nature : v. a.

Signifier à quelqu'un, dans les formes établies, qu'il ait à faire telle ou telle chose. On l'a sommé de payer.
On sommait le seigneur devant bonnes gens, et on le faisait sommer par le souverain, dont on devait avoir permission , MONTESQ. , Espr. XXVIII, 28 Fig.
Et n'allez point quitter, de quoi que l'on vous somme, Le nom que dans la cour vous avez d'honnête homme, Pour prendre, de la main d'un avide imprimeur, Celui de ridicule et misérable auteur , MOL. , Mis. I, 2
De pardonner je vous somme, Mes enfants, embrassez-vous , BÉRANG. , Ménétr.
Sommer quelqu'un de sa parole, lui demander qu'il remplisse une promesse.
Je vous veux sommer de votre parole, et vous faire souvenir de ce que vous avez fait devant cet autel , BOSSUET , 3e sermon, Purif. Ste Vierge.
Sommer une place, sommer le commandant de la rendre.
L'après-dînée, M. d'Elboeuf somma la Bastille , RETZ , II, 212
M. de Rochefort demandait des dragons pour aller sommer et attaquer Utrecht , PELLISSON , Lett. hist. t. I, p. 180
XIIIe s.
Et s'il avenoit qu'il laissast les rentes à paier, li sires le pot sommer qu'il li paie dedens an et jor les rentes et les arrierages , BEAUMANOIR , XXIV, 10
Et s'il n'en font ce qu'il doivent et qui appartient au resort, quant il en sont sommé soufisamment, on en pot aler au roy , BEAUMANOIR , XI, 12
XIVe s.
De vostre raençon vous ne m'orrez sommer ; Jà plus n'en paierez que vous voldrez nommer , Guesclin. 13611
XVe s.
Et envoya encores autres messages pour le suffisamment sommer, et après pour le defier , FROISS. , I, I, 55
XVIe s.
....Qu'il le sommoit de le luy rendre entre ses mains, qu'autrement il lui denonçoit la guerre ; ceulx qui furent presens à ceste sommation, cogneurent bien que Tigranes.... , AMYOT , Lucull. 39
Bas-lat. summare, dire en somme, et de là sommer. On l'a fait venir du lat. submonere, dont la signification est en effet plus voisine, mais qui donne non pas sommer, mais semondre, semonner. Terme de mathématiques. Trouver la somme de plusieurs quantités. Sommer les termes d'une progression. Le grand livre de la dette publique sera sommé, arrêté et signé par trois commissaires de la convention ou du corps législatif, par.... Décret du 24 août 1793, art. 7. XVe s.
Princes saiges est qui aprent, Qui parle pou et qui entent, Qui se taist et qui en soy somme Le parler d'autruy saigement , E. DESCH. , Poés. mss. f° 359
Deux petits getoiers à compter et à sommer , DU CANGE , summare.
XVIe s.
Il demoura plusieurs jours à sommer aux poids et à la balance le tresor d'or et d'argent qui estoit au temple de la deesse de Hierapolis , AMYOT , Crass. 34
Mais un franc coeur se doit à ce sommer [borner] D'estre content.... , MAROT , VI, 259
Et qui pourra les grains de l'arene sommer, Que l'eau de l'Ocean lave aux bords de la mer ? , BAÏF , Oeuvres, p. 73
Somme 1 ; provenç. somar ; espagn. sumar ; portug. sommar ; ital. sommare.