SOMMEILLANT, ANTE

Prononciation : so-mè-llan, lan-t', ll mouillées
Nature : adj.

Qui sommeille.
La littérature portait dans son sein une bâtardise encore sommeillante , A. DE MUSSET , Première lettre de Dupuis et Cotonnet
Il ne reste autour de nous que la froide humidité des minuits d'octobre, des rayons pâles et des voiles de brume ; jamais nuit n'aura fait descendre sur des yeux que le soleil a fatigués des clartés plus sommeillantes, et des rideaux plus blancs , E. FROMENTIN , Une année dans le Sahel, p. 298