SOIGNEUSEMENT

Prononciation : soi-gneû-ze-man ; d'après Richelet, on prononçait soi-nieu-ze-man
Nature : adv.

D'une manière soigneuse, avec soin.
Et si soigneusement à l'envi le fouillèrent.... , MAIRET , Sophon I, 4
Si M. de Cambrai peut rendre raison pourquoi m'a caché si soigneusement son livre des maximes , BOSSUET , Rem. réponse, VIII, 1
Quand je considère quatre-vingt-dix ans si soigneusement ménagés ; quand je regarde ces années si pleines et si bien marquées par les bonnes oeuvres , BOSSUET , Yolande de Monterby.
SOIGNEUSEMENT, CURIEUSEMENT, SOIGNEUX, CURIEUX. La manière curieuse est plus recherchée, plus minutieuse, plus difficile que la manière purement soigneuse. On garde soigneusement ce qui est utile : on garde plutôt curieusement ce qui est rare. Soigneusement est toujours pris en bonne part ; curieusement se dit quelquefois d'un zèle ou d'un soin excessif. Voy. ci-dessous l'exemple où Boileau oppose soigneux et curieux. XIIe s.
Se ele [l'âme] soniousement n'est soztraite des choses qui par defors l'enlacent , Job, 441
XIIIe s.
Qui pour le [la] foibleté de leur corps ne poent saugneusement entendre à le [la] deffense de leur choses , TAILLIAR , Recueil, p. 500
Doivent li eschevin garder et oreillier et entendre soigneusement que nus ne mesface , DU CANGE , auris.
XVIe s.
Les lucteurs mettoient peine d'entretenir et augmenter soigneusement leur embonpoint , AMYOT , Phil. 4
Soigneuse, et le suffixe ment.