SOFF

Prononciation : sof
Nature : s. m.

Mot kabyle signifiant confédération, parti.
Il y a toujours, dans chaque tribu et même dans chaque grande famille, ce qu'on appelle deux soffs, c'est-à-dire deux confédérations, deux partis hostiles ; habituellement même, deux ou trois tribus se réunissent et forment un soff contre deux ou trois autres , Journ. offic. 23 avril 1872, p. 2938, 3e col.
C'est une chose bien connue qu'il n'y a pas une tribu où il n'existe ce qu'on appelle deux soffs, c'est-à-dire deux partis ennemis , ib. 27 avril 1872, p. 3023, 1re col.