SINOPLE

Prononciation : si-no-pl'
Nature : s. m.

1Terme de blason. La couleur verte, qui se représente dans la gravure par des hachures et des traits diagonaux de droite à gauche. Il porte de sinople à l'aigle d'argent. 2Terme de minéralogie. Variété de quartz hyalin.
Le quartz sinople est tantôt cristallisé, et tantôt en masse ; dans le premier cas, il porte vulgairement le nom de hyacinthe occidental ou de Compostelle , A. BRONGNIART , Traité de min. t. I, p. 282, dans POUGENS Espèce de minerai d'or.
XIIIe s.
L'escu qui estoit poins [peint] de sinople à trois chastiaus d'or , Chr. de Rains, p. 77
XVe s.
La derniere couleur en armoirie est verd, qu'on dict sinople ; qui signifie boys, prez, champs et verdure , SICILLE , le Blason des couleurs, p. 46
Bas-lat. sinopis, couleur verte, et aussi couleur rouge, du lat. sinopis, en grec, terre de Sinope, sorte de rubrique, du grec, ville de Paphlagonie.