SINGULARISER

Prononciation : sin-gu-la-ri-zé
Nature : v. a.

1Rendre singulier, extraordinaire.
Prends un parti solide, et fais choix d'un état Qu'ainsi que le talent le bon sens autorise, Qui te distingue et non qui te singularise , PIRON , Métrom. III, 7
2Se singulariser, v. réfl. Se distinguer, se faire remarquer par quelque chose d'extraordinaire, et ordinairement par quelque chose qui n'a rien de louable. L'orgueil cherche toujours à se singulariser ; la véritable humilité aime les voies communes, MASS., Confér. Zèle contre les scandales.
La manie de se singulariser dénature les meilleurs esprits, parce que plus on s'écarte de la simplicité, plus on s'écarte du vrai , CONDIL. , Lang. calc. I, 15
Je déteste le rouge ; on prétend que je pourrais m'en passer ; mais je crains tant de me singulariser ! , GENLIS , Théât. d'éduc. la Bonne mère, I, 3
Lat. singularizatus (QUICHERAT, Addenda), de singularis, singulier.